France Loisirs : 600 postes supprimés et seulement 14 boutiques maintenues

Le tribunal de commerce de Paris a accepté l'offre de reprise du club de livres France Loisirs ce lundi, entraînant la suppression de 600 postes et le maintien de seulement 14 boutiques.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
La devanture d'une librairie France Loisirs à Ajaccio, le 17 avril 2018.  (PASCAL POCHARD-CASABIANCA / AFP)

Le tribunal de commerce de Paris a accepté lundi 13 décembre l'offre de reprise de France Loisirs par le groupe Financière trésor du patrimoine, selon les informations de franceinfo. Le club de livres était en liquidation judiciaire depuis fin octobre, avec plusieurs millions d’euros de dette à éponger.

L'offre de reprise acte la suppression de près de 600 postes, soit quatre salariés sur cinq. Sur les 122 boutiques installées en France, il n'en restera désormais que 14. Poitiers, Niort ou encore Auxerre vont devoir fermer.

14 boutiques sur 122 conservées 

L'offre de la Financière trésor du patrimoine était la "meilleure option que nous avions", assure l’avocat du CSE de France Loisirs. La seconde offre, celle du groupe Reworld Media, prévoyait, en plus des licenciements, de fermer les filiales, c’est-à-dire le centre d’appel, de logistique ou le pôle édition.

Le nouveau propriétaire assure vouloir conserver ces filiales dans l'objectif de faire perdurer l'ADN de France Loisirs.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Livres

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.