Cet article date de plus de huit ans.

Fête du livre de Bron : Boualem Sansal et Mathias Enard captivent le public

Après des préludes consacrés aux rencontres avec les lycéens, la 30e Fête du Livre de Bron a ouvert officiellement ses portes ce weekend à l’Hippodrome de Parilly. Pendant deux jours, près de 70 écrivains vont aller à la rencontre de leurs lecteurs. Parmi eux, Boualem Sansal et Mathias Enard qui ont tenté de répondre à la question posée pour cette édition : que peut la littérature ?
Article rédigé par Chrystel Chabert
France Télévisions - Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
L'écrivain algérien Boualem Sansal avec une lectrice lors de la séance de dédicace
 (France 3 Culturebox)

Plus de 30.000 visiteurs sont attendus jusqu’à dimanche soir pour cette Fête du Livre qui s’est imposée en trente éditions comme un rendez-vous important de la scène littéraire. Les organisateurs veillent à diversifier la programmation : grands entretiens, lectures musicales, ateliers et rencontres avec les 70 auteurs invités. Le 5 mars, le public est venu nombreux pour écouter l’écrivain algérien, Boualem Sansal, prix du roman de l’Académie française 2015 pour son roman "2084" et Mathias Enard, Goncourt 2015 pour "Boussole". A travers des histoires différentes, les deux écrivains évoquent à leur façon les problématiques qui agitent notre monde actuel, autour de la coexistence des hommes, de leurs cultures et de leurs religions.

Reportage : M. Figureau / M. Boudet / D. Moncel / C. Thomas

Au programme du dimanche 6 mars : dialogues d’auteurs entre Alexis Jenni et Benjamin Stora, trois tables rondes dont une avec Alexandre Bergamy, Hélène Gaudy et Maylis de Kerangal, grand entretien avec Dany Laferrière et lecture avec Christine Angot. 


 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.