Cet article date de plus de quatre ans.

Festival America 2018 : "la diversité des littératures" nord-américaines mise à l'honneur

Le festival America, du 20 au 23 septembre à Vincennes, près de Paris, célèbre les littératures et cultures avec plus de 70 auteurs venus des États-Unis, mais aussi du Mexique, de Cuba ou encore d'Haïti. 

Article rédigé par
Édité par Thomas Pontillon - franceinfo - Gilbert Chevalier
Radio France
Publié
Temps de lecture : 2 min.
Le festival America débute samedi 22 septembre à Vincennes. (Illustration).  (LIONEL BONAVENTURE / AFP)

Le festival America, du 20 au 23 septembre à Vincennes, près de Paris, réunit plus de 70 auteurs venus des États-Unis, du Canada et de plusieurs autres pays d'Amérique du Nord, avec cette année la présence de John Irving.

Si aux États-Unis, la littérature européenne se fait rare, en revanche de ce côté-ci de l'Atlantique, les lecteurs aiment les écrivains américains. Dans les années 1950 et 1960, il y a eu une arrivée massive de cette littérature et aujourd'hui les trois quarts des romans traduits en France le sont de l'anglais. Et dans le lot, une majorité d'américains.

L'attirance des lecteurs français pour la littérature américaine

Pour répondre à cette demande, des collections complètes ont été créées et une maison d'édition comme Gallmeister y consacre tout son catalogue. "La littérature américaine, si on regarde le marché, c'est la littérature étrangère en France qui a le plus d'importance et qui dégage probablement le plus gros chiffre d'affaire", explique Pascal Thuot, de la librairie Millepages à Vincennes, qui organise le festival America.

Pour Pascal Thuot, il y a encore de nombreux auteurs américains à faire découvrir. "C'est peut-être la raison d'être du festival. On connaît l'immensité des États-Unis et ça correspond à une grande diversité des littératures, qu'on soit au centre du pays ou qu'on habite dans l'est ou l'ouest dans les grandes villes, on ne produira pas du tout la même écriture", poursuit-il.

Le continent américain est un continent des littératures américaines

Pascal Thuot

à franceinfo

L'immensité du territoire, sa diversité et les origines multiples de sa population font des États-Unis un continent de littérature.

"Les lecteurs français sont cosmopolites"

Gabriel Talent, primo-romancier américain, a rencontré cette année un succès inespéré, particulièrement en France, avec son roman My absolute Darling, sorti l'hiver dernier et qui figure toujours parmi les meilleures ventes de l'automne. "C'est une surprise", explique-t-il. "Mais je suis aussi un peu jaloux, parce que les lecteurs français font partie des plus cosmopolites. Ce sont des gens qui ont l'esprit large et ça donne envie d'aller lire de la littérature d'un peu partout dans le monde." L'auteur dit apprécier de rencontrer ses lecteurs "pour élargir ses horizons" et estime que dans son pays, "on a une littérature qui a une tendance à être insulaire quelques fois".

Aux États-Unis, on estime à seulement 1% la production de livres consacrée à la littérature française. Et si les auteurs américains ont droit à une chance en France, peu d’écrivains français contemporains semblent bénéficier du même bonheur aux États-Unis.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Livres

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.