Des livres anciens très précieux, volés en 2017 à Londres, découverts dans une fosse en béton en Roumanie

Ces livres d'une très grande valeur avaient été dérobés en 2017 dans un entrepôt en Grande Bretagne. 

Livres et objets retrouvés dans la cour d\'une maison située dans la région de Neamt en Roumanie Photo publiée par la Direction des enquêtes sur le crime organisé (DIICOT) le 18 septembre 2020
Livres et objets retrouvés dans la cour d'une maison située dans la région de Neamt en Roumanie Photo publiée par la Direction des enquêtes sur le crime organisé (DIICOT) le 18 septembre 2020 (STR / DIRECTORATE FOR THE INVESTIGATIO)

Les procureurs roumains ont annoncé vendredi la découverte de quelque 200 livres anciens et incunables d'une valeur estimée à plus de 2,5 millions d'euros, volés en 2017 dans un entrepôt en Grande Bretagne.

Des éditions princeps de Galilée et d'Isaac Newton, un incunable de Pétrarque, plusieurs éditions rares de Dante Aligheri ou encore 80 ébauches du peintre espagnol Francisco de Goya avaient été dérobés lors d'un spectaculaire cambriolage dans la nuit du 29 au 30 janvier 2017.

Cambriolage ciblé

Les voleurs avaient pénétré par le toit dans un entrepôt à Feltham, près de Londres, avant de descendre 12 mètres en rappel, sans se faire repérer par les détecteurs de mouvements, ont indiqué les procureurs. Ils ont fouillé pendant plusieurs heures parmi des milliers d'ouvrages qui devaient être acheminés vers les Etats-Unis en prévision d'une foire internationale des bouquinistes et sont ressortis par la même voie.

Quatre suspects roumains avaient été interpellés en juin 2019 lors d'une trentaine de perquisitions domiciliaires menées dans le nord-est de la Roumanie, tandis qu'une dizaine d'autres, dont les nationalités n'ont pas été précisées, ont été appréhendés en Grande Bretagne.

Mais c'est l'arrestation en janvier à Turin (Italie) d'un Roumain, chef présumé de ce réseau, et sa collaboration qui "ont été décisives pour le succès de cette opération", menée conjointement par les polices britannique, italienne et roumaine, a indiqué Eurojust dans un communiqué.

Dans une fosse en béton 

Le butin a été découvert mercredi dans une maison du département de Neamt (nord-est). Selon des photos publiées par le parquet roumain, les ouvrages étaient emballés dans du plastique et cachés dans une fosse en béton, recouverte de gravats.

"Ces livres sont extrêmement précieux, irremplaçables, d'une énorme importance pour le patrimoine culturel international", a souligné la police britannique. "Il s'agit d'un double succès, puisque les suspects ont été identifiés et interpellés et les trésors récupérés avant d'être mis en vente", s'est félicité Eurojust.

Selon les enquêteurs britanniques, une partie des suspects, membres d'un clan basé dans le nord-est de la Roumanie, auraient commis "onze autres cambriolages en Grande Bretagne, utilisant généralement la même méthode d'effraction, lors desquels des biens estimés à 2 millions de livres (2,19 millions d'euros) ont été dérobés".