Cet article date de plus de six ans.

Des lettres et manuscrits de Marcel Proust seront vendus aux enchères le 24 mai

Parmi les lots les plus attendus figure un important ensemble de 138 lettres de l'éditeur Gaston Gallimard à Marcel Proust, estimé entre 100 000 et 150 000 euros. 

Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Portrait de Marcel Proust en 1900. (MANUEL COHEN / MANUEL COHEN)

Un ensemble exceptionnel de lettres adressées à Marcel Proust par son éditeur Gaston Gallimard ainsi que des manuscrits de l'écrivain seront vendus aux enchères à Paris le 24 mai, a indiqué la maison Sotheby's samedi 28 avril. Au total, 70 lots provenant de la collection de la petite nièce de l'auteur de Du côté de chez Swann, seront mis à la vente.

Parmi les lots les plus attendus figure un important ensemble de 138 lettres de Gaston Gallimard à Marcel Proust, estimé entre 100 000 et 150 000 euros. Ces lettres permettent de mieux saisir la nature des relations entre l'écrivain et son éditeur.

Le premier prix Goncourt pour Gallimard

L'histoire entre Proust et Gallimard a commencé par un malentendu. En 1912, Proust souhaitait faire publier Du côté de chez Swann, premier volume d'A la recherche du temps perdu achevé, à la NRF (la maison d'édition de Gallimard) mais son manuscrit est hâtivement rejeté. L'auteur se rabat alors sur Bernard Grasset qui accepte de publier l'ouvrage en 1913... à compte d'auteur. "Le refus de ce livre restera la plus grave erreur de la NRF", écrira plus tard André Gide à l'origine du refus.

C'est seulement au printemps 1916 que Gaston Gallimard parviendra finalement à persuader Marcel Proust de se détacher de Grasset et de lui confier ses prochains livres. En octobre 1917, Gaston Gallimard rachète à Grasset les quelque 200 exemplaires de Du côté de chez Swann qui n'ont pas été vendus. La réédition par Gallimard de Du côté de chez Swann et A l'ombre des jeunes filles en fleurs, achevé d'imprimer le 30 novembre 1918, seront tous deux mis en vente après la guerre en juin 1919. Le second volume de La Recherche vaudra à Gallimard son premier prix Goncourt.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.