Cet article date de plus de six ans.

Décès de Margaux Fragoso, autrice de "Tigre, tigre !", sur son enfance massacrée par un pédocriminel

L'Américaine Margaux Fragoso est morte en Louisiane. Elle avait relaté avec un style littéraire affirmé la domination perverse qu'avait exercée sur elle un pédophile durant son enfance et son adolescence.
Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Un extrait de la couverture de "Tigre, tigre !" (FLAMMARION)

L'écrivaine américaine Margaux Fragoso, 38 ans, a succombé vendredi dernier à un cancer de l'ovaire, a précisé son mari au Washington Post. Dans Tigre, tigre ! publié aux Etats-Unis en 2011 et traduit en français par Marie Darrieussecq (Flammarion, 2012), elle avait raconté son enfance, ballottée entre un père alcoolique et une mère maniaco-dépressive. La petite Margaux avait cru trouver l'évasion en se réfugiant chez un homme, Peter, aux airs de papa-gâteau excentrique, entouré de ses animaux, dans sa maison du bonheur apparent.

 
Mais la complicité entre les deux déracinés s'était transformée en cauchemar quand le chômeur avait commencé à violer la fillette, la piégeant dans un lourd secret.

Année après année, Margaux Fragoso a grandi en demeurant sous l'emprise suffocante de ce bourreau manipulateur, auprès de qui elle puisait néanmoins de l'affection. Disséquant les techniques d'approche machiavéliques du pédocriminel et décrivant l'horreur insoutenable des actes subis, l'auteure avait profondément déstabilisé ses lecteurs, en dressant un portrait fascinant du "tigre", sans en gommer ses aspects sympathiques.

"Tigre, tigre ! " a été traduit dans 20 pays et s’est vendu à 12 500 exemplaires en France, précise le magazine Livres hebdo.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.