Clermont-Ferrand, toile de fond de "Parasite", le dernier polar de Sylvain Forge

La capitale auvergnate sert de décor à "Parasite", le dernier polar de l'auteur clermontois Sylvain Forge. En 2018, il avait obtenu le prix Quai des Orfèvres pour "Tension Extrême".

Sylvain Forge a choisi Clermont, sa ville natale, pour l\'intrigue de Parasite, son dernier polar.
Sylvain Forge a choisi Clermont, sa ville natale, pour l'intrigue de Parasite, son dernier polar. (S. Ben Cherifa / France Télévisions)

Sylvain Forge connaît bien Clermont-Ferrand. Il y est né. Et s'il a choisi sa ville comme toile de fond de son dernier polar, Parasite, c'est avant tout parce qu'elle a tout, selon lui, pour nourrir une intrigue et servir de décor à un roman policier. 

"C’est une ville qui est très agréable à vivre mais qui a aussi une part sombre avec la couleur de la pierre (la pierre de Volvic), les mystérieux souterrains qu’il y a dans tout le centre-ville, avec un sous-sol qui est comme un gruyère et il y a vraiment plein d’endroits mystérieux", explique l'auteur.

Dans Parasite, Marie Lesaux enquête sur le décès d'une jeune africaine tombée du haut d'un immeuble. Suicide ? Meurtre ? C'est ce qu'elle devra découvrir.

Pour l'assister, elle peut compter sur Valmont, un adjoint un peu spécial : un super ordinateur doté d'intelligence artificielle qui épluche à vitesse grand V rapports, dépositions et documents. Rien de surprenant à voir la haute technologie s'immiscer dans l'intrigue, lorsque l'on sait que Sylvain Forge est consultant en cybersécurité...

Et c'est au coeur de l'actualité que l'écrivain a choisi de faire évoluer ses personnages, au coeur du quartier Saint-Jacques en pleine réhabilitation urbaine : "Marie resta un moment dans l’obscurité puis se dirigea vers la fenêtre pour regarder la rue, tout ce qui pouvait bien se passer ailleurs. Dehors, elle devina l’ombre de la Muraille de Chine : une barre HLM de plus de trois-cents mètres de long, promise à la démolition, et qui donnait au quartier une mauvaise réputation." 

La Muraille de Chine existe bel et bien à Clermont-Ferrand. Encore pour quelques années. Ses habitants sont actuellement en phase de relogement. Elle devrait subsister jusqu'à l'horizon 2021. 

Sylvain Forge a publié sept romans. Il a obtenu en 2018 le prix Quai des Orfèvres pour Tension Extrême.

Parasite  de Sylvain Forge aux éditions Mazarine (Fayard). Publié en mars 2019.