Claude Durand, figure de l'édition française, est mort à 76 ans

Écrivain et grande figure de l'édition française, Claude Durand est décédé dans la nuit de mercredi à jeudi à l'âge de 76 ans. Il a été notamment PDG des éditions Fayard pendant près de 30 ans.

(Claude Durand était notamment l'éditeur des auteurs Garcia Marquez et Soljenitsyne © MaxPPP)

Surnommé "l'empereur Claude" ou "le Pape de l'édition" , l'éditeur de renom Claude Durand est mort dans la nuit de mercredi à jeudi à l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière de Paris. C'est la maison d'édition Fayard qui l'annonce ce jeudi matin, dans un communiqué où elle fait part de son "immense tristesse" . Claude Durand est resté près de trente ans à la tête des éditions Fayard, de 1980 à 2009. Pendant cette période, il a notamment publié l'enquête très médiatique de Pierre Péan sur le passé de François Mitterand et arraché à prix d'or l'auteur Michel Houellebecq à Flammarion, la maison concurrente.

Il fait découvrir Garcia Marquez et Soljenitsyne

Né le 9 novembre 1938 à Livry-Gargan (Seine-Saint-Denis), Claude Durand était lui-même écrivain, avant de devenir un éditeur de renom. Il a notamment reçu le prix Médicis en 1979 pour son roman La nuit zoologique . Il a surtout permis au public français de découvrir l’écrivain colombien Gabriel Garcia Marquez en 1967, avec Cent ans de solitude , dont il réalise une traduction avec son épouse. Puis l'auteur russe Alexandre Soljenitsyne, avec son ouvrageL’Archipel du Goulag , dont Claude Durand supervise la traduction française au Seuil en 1974. Il restera l'agent de l'auteur russe, expulé d'URSS, jusqu'à sa mort en 2008.

Après son départ de la présidence de Fayard, en 2009, Claude Durand se consacre à nouveau à l'écriture. Il publie une fiction, en 2010, J'aurais voulu être éditeur, sous un pseudonyme. En janvier 2015,  il publie enfin Usage de faux aux éditions de Fallois. Entre temps, en novembre 2013, il avait postulé à l'Académie française, mais n'avait pas été retenu.

Hollande salue un grand éditeur

Après l'annonce de sa mort, l'Elysée a publié ce jeudi matin un communiqué pour saluer la mémoire de celui qui a "façonné pendant 50 ans le paysage littéraire et intellectuel" français. Dans ce communiqué, François Hollande adresse ses "amicales condoléances" à la famille de Claude Durand. La date de ses obsèques n'a pas été divulguée.