"Les Archives James Bond" : l’ouvrage définitif sur le plus célèbre espion du cinéma

Dans la tradition de ses ouvrages XXL, Taschen publie pour les 60 ans de James Bond à l’écran l’album définitif sur le sujet, "Les Archives James Bond". Un album spectaculaire de plus de 600 pages, en écran large avec tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur James Bond sans jamais oser vous le demander.

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Première de couverture de The James Bond Achives - No Time to Die (2021). (TASCHEN)

Le plus célèbre espion aux services secrets de Sa Majesté est né sous la plume de Ian Fleming - ancien espion lui-même - en 1953. Mais passé par la bande dessinée britannique et un téléfilm américain sans grand succès, il faut attendre 1962 et son adaptation au cinéma avec James Bond contre Dr. No pour que le public adhère. Alors que le dernier opus de la série, Mourir peut attendre vient de clore la série avec Daniel Craig, Taschen a enrichi d’un chapitre sur le film, son ouvrage de 2012.

Les marques font partie de l'ADN de James Bond, ici incarné par Daniel Craig en 2006. (ARCHIVES DU 7EME ART / AFP)

Plus longue et rentable franchise du cinéma, le secret de ce plébiscite est exposé, analysé et illustré dans The James Bond Archives. Un album aux dimensions du personnage : cinq kilos de documents inédits. Film par film, les 24 opus de la série officielle, plus les deux "dissidents" - le pastiche Casino Royale de 1967 et Jamais plus jamais de 1983 - sont passés en revue par chapitre. Trouvaille éditoriale : chacun d’eux s’ouvre sur une double-page reprenant des images des magnifiques génériques du génial Maurice Binder.

S’ensuivent des notes de production, des anecdotes de tournage, évoquées par plus de 150 comédiens passés par la franchise - les six acteurs ayant incarné l’espion 007 en tête -, par les réalisateurs, des collaborateurs... Le tout très richement illustré, à l’aide d’archives souvent inédites issues des productions EON (Broccoli et Saltzman, initiateurs de la série), auxquelles le directeur de publication Paul Duncan à eu l’accès exclusif. Photos spectaculaires, dessins préparatoires, notamment de l’immense Ken Adams, directeur artistique sur plus d’un film, enluminent un texte plein d'infos. Chaque chapitre se clôt enfin sur un panel d’affiches et d’outils promotionnels remarquable.

Une plongée dans l’univers de Bond et de ceux qui l’ont fait, incontournable pour les fans. A noter que l’ouvrage est en anglais, accompagné d’un livret traduisant la totalité des textes en français.

"The James Bond Archives"/"Les Archives James Bond"
Paul Duncan
Editions Taschen
646 pages, 150 euros

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Beaux livres

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.