Cet article date de plus de sept ans.

"Amazon doit payer ses impôts en France", affirme Aurélie Filippetti

La ministre de la Culture demande à Amazon de "payer ses impôts" en France. Aurélie Filippetti estime que le chiffre d'affaires réalisé par le site de vente en ligne sur le territoire national ne correspond pas à l'impôt dont il s'acquitte.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

Amazon doit payer ses impôts à hauteur de son chiffre d'affaires français. C'est en substance ce qu'a déclaré la ministre de la Culture, Aurélie Filippetti, dans un entretien filmé au Républicain Lorrain ce dimanche. "Il faut qu'ils appliquent la législation qui existe, en matière  fiscale : il faut qu'ils payent leurs impôts" , a affirmé la ministre. 

"Aujourd'hui, ils nous disent : 'ah mais nous on respecte la loi'. Sauf qu'aujourd'hui on voit bien que l'ensemble du chiffre d'affaires réalisé par Amazon sur le sol français ne correspond pas à l'impôt sur les sociétés qu'ils  payent" en France, a estimé Aurélie Filippetti. 

Début juin, la ministre avait déjà  accusé Amazon de faire du dumping. La ministre souhaite élaborer "de nouvelles règles pour les acteurs du  numérique, notamment Amazon" . La ministre avait également précisé début juin qu'elle envisageait d'interdire de pouvoir cumuler la gratuité des frais de port et la réduction de 5% sur le prix des livres. "Je ne cesserai jamais de m'insurger contre ces pratiques parce qu'elles sont destructrices d'emploi, destructrices de culture, destructrices de lien social, parce que faire mourir les petites librairies dans les centres-villes,  c'est une catastrophe" , a affirmé la ministre dans son entretien. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Livres

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.