Cet article date de plus de sept ans.

La saga James Bond s'expose à Paris

Costumes, décors, scénarios : l'exposition "50 ans de style Bond" revient sur les 50 ans de la saga littéraire et cinématographique de James Bond, le célèbre espion britannique.
Article rédigé par Rebecca Gil
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
  (© Radio France/ Rebecca Gil)

Vous rêvez de tout connaître sur le plus célèbre des agents secrets ? Alors rendez-vous à la Grande Halle de la Villette à Paris pour l'exposition 50 ans de style Bond. C'est la première fois qu'une exposition en France est consacrée à l'agent 007, imaginé par l'écrivain britannique Ian Flemming. 

 Pour s'y plonger à fond, comptez minimum deux heures, il faut déambuler dans un dédalle de pièces sombres, à l'ambiance tamisée. Du velours rouge au sol, de grands écrans accrochés aux murs sur lesquels sont diffusés des extraits de film, quelques haut-parleurs pour rappeler les airs incontournables des films cultes de la saga, il n'y a vraiment pas à dire, on y est, du premier film sur James Bond en 1962 à Spectre aujourd'hui.

La saga James Bond exposée à la Villette à Paris, le reportage de Rebecca Gil

Costumes, voitures, accessoires : 600 objets de la saga Bond à voir

A chaque salle son film, son ambiance, son époque. Mais LA pièce à ne pas manquer, c'est celle de Casino Royale . Au centre, la table de poker utilisée dans la scène mythique du film : tous les protagonistes y sont réunis autour sous forme de mannequins costumés. 

  (Les costumes de James Bond et de ses girls dans le film Spectre ©Radio France/ Rebecca Gil)
Mais on ne trouve pas que les costumes de James Bond, il y a aussi les robes des girls : rouges, vertes, dorées, en velours, en soie, fourreau, décolletées, une myriade impressionnante de couleurs, de formes, de matières. Mais ce qui frappe le plus, ce sont les objets, de quoi faire le bonheur des puristes qui se retrouveront dans ce qui sera certainement leur pièce préférée, la section Q. On peut y admirer la fameuse mallette équipée d'un couteau rétractable vue dans  Bons baisers de Russie  en 1963, le pistolet d'or original de Scaramanga ou encore le chapeau melon aux bords d'acier de Oddjob.  

  (La table de jeux dans le film Casino Royale © Radio France/ Rebecca Gil)

  

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.