La restauration de l'Abbaye de Hautecombe : préserver une histoire de 900 ans

L'abbaye d'Hautecombe est la nécropole des princes de Savoie depuis 900 ans.L'édifice fait l'objet d'une vaste restauration depuis 15 ans. Occupants et gens de passage sont extrémement attristés par l'incendie de Notre Dame de Paris. Ici tout est fait pour prévenir un tel drame.

abbaye de Hautecombe
abbaye de Hautecombe (G?RARD GUITTOT / PHOTONONSTOP)

On l'appelle la Dame du Lac. L'abbaye de Hautecombe, la plus italienne des abbayes françaises symbolise, sur les rives du Lac du Bourget, 900 ans d'histoire entre la Savoie et le Piémont italien.

De la toiture à la façade, c'est tout l'édifice qui, depuis 2004 fait l'objet d'une restauration pour réparer les outrages du temps et des hommes.

Fondée au 12e siècle, elle a connu, comme beaucoup de monuments historiques, une histoire mouvementée, des épisodes tragiques dont elle s'est relevée. 

Ainsi, tombée en ruines sous la Révolution française, elle a été restaurée dans un style néo-gothique au 19e siècle.

Une quarantaine de princes de Savoie sont inhumés ici, dont le dernier, Umberto II, car la famille royale italienne a choisi l'abbaye de Hautecombe pour en faire sa nécropole.

Cette semaine, l'abbaye de Hautecombe accueille 300 jeunes venus ici pour la semaine pascale. Ils ont assisté sidérés et tristes à l'incendie de Notre-Dame hier soir.

En matière de sécurité, l'abbaye s'est équipée depuis plus de dix ans d'un réseau de tuyaux et d'extincteurs pour parer aux risques d'incendie. Les pompiers viennent ici une fois par an effectuer un exercice grandeur nature.