La journaliste Marie-Françoise Leclère, critique littéraire et spécialiste de cinéma, est morte à 79 ans

Journaliste emblématique du Point et ancienne jurée au festival de Cannes, mais aussi scénariste et biographe, Marie-Françoise Leclère est morte à 79 ans

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié
Temps de lecture : 1 min.
La journaliste Marie-Françoise Leclère, au jury du Festival Simenon aux Sables-d'Olonne, le 25 septembre 2007 (BALTEL / SIPA)

La journaliste Marie-Françoise Leclère, figure du magazine Le Point et ancienne jurée du festival de Cannes, est décédée à l'âge de 79 ans, a annoncé mardi l'hebdomadaire.

Initiée au journalisme par Hélène Lazareff à Elle, dont elle était devenue la rédactrice adjointe, elle a porté au sein du magazine des combats féministes comme le droit à l'avortement. En 1979, elle rejoint Le Point, dont elle a été la rédactrice en chef du service culture jusqu'en 2007.

Ex-jurée du festival de Cannes

Critique littéraire et spécialiste de cinéma, elle fut l'épouse du journaliste et écrivain Lucien Bodard, rappelle l'hebdomadaire, qui salue une "journaliste solaire", "curieuse de tout" et "d'une culture colossale".

Marie-Françoise Leclère était proche de personnalités comme l'écrivain Umberto Eco, l'éditeur Jean-Claude Fasquelle ou le cinéaste Jean-Jacques Annaud. Elle avait cosigné avec ce dernier Une vie pour le cinéma, biographie du réalisateur parue en 2018.

En 1994, elle avait fait partie du jury du festival de Cannes présidé par Clint Eastwood. Elle a également été coscénariste du film de José Pinheiro Les mots pour le dire (1983), d'après le roman autobiographique de Marie Cardinal, publié chez Grasset en 1975 et qui raconte sa psychanalyse.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Culture

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.