La Fête de la Dette : 3e édition parisienne

L’humour est le meilleur remède contre la peur, la culpabilité et surtout l’ignorance, mère du grand n’importe quoi.

(©)

La fête de la dette veut susciter le débat, intéresser ceux qui refusent ou n’osent pas s’attaquer à ce sujet pourtant crucial… et redonner aux spectateurs l’envie de dépenser leur argent pour aller au théâtre sans la peur du lendemain !

Un événement qui ne se veut ni partisan, ni militant, mais qui commence à faire des petits dans le pays.

Un seul mot d’ordre : éducatif, ludique et solidaire !

Tous les bénéfices de la soirée iront, comme à chaque fois, au Secours Populaire Français.

19h30 : Le spectacle

« Le tour de la dette en 80 minutes », écrit par Christophe Alévêque et Vincent Glenn, orchestré par Christophe Alévêque, entièrement nouveau, avec des points de vue d’économistes ; Gaël Giraud, Thomas Picketty, Éric Toussaint, Suzan Georges, Thomas Couterot… Et de nouveaux invités du monde des médias, des psychologues, des sociologues, des artistes...

Cette année, Renaud en tant que parrain restera avec nous toute la soirée et prendra évidemment la parole.

Le magicien Éric Antoine viendra faire disparaître la dette !

21h30 : Le bal de la dette

Ensuite « Le bal de la dette », dans la grande Nef du 104 entièrement décorée, avec des invités musicaux, des fanfares, un groupe de « balloche », des happenings... et plein d’autres surprises !

Après deux éditions parisiennes qui ont été deux succès grandissants, la prochaine édition veut s’étendre et faire des petits dans d’autres villes de France afin d’intéresser la province sur un sujet qui concerne malheureusement tout le pays.

Plus d’information par ici : fetedeladette.com