L'écrivain italien Antonio Tabucchi est mort

Auteur de  "Nocturne indien" ou "Pereira prétend", Aotonio Tabuccho s'est éteint dimanche à Lisbonne.

Antonio Tabucchi à la télévision italienne en octobre 2009.
Antonio Tabucchi à la télévision italienne en octobre 2009. (MORENA BRENGOLA / GETTY IMAGES EUROPE)

L'écrivain italien Antonio Tabucchi est mort dimanche 25 mars à Lisbonne, à l'âge de 69 ans. Ses romans, comme c'est le cas dans les plus connus Nocturne indien (1984) ou Pereira prétend (1994), privilégaient souvent les antihéros. L'auteur aimait les histoires courtes et sa plume limpide s'attardait sur des personnages sans envergure dont le destin bascule avec un voyage ou une rencontre.

"Les gens qui doutent souvent ont quelquefois une vie plus pénible et épuisante, mais ils sont vivants (...) Je n'aime pas les personnages dont les vies sont pleines, satisfaisantes", avait résumé l'écrivain aux petites lunettes rondes et au crâne dégarni, dans un entretien au Courrier de l'Unesco. Il a écrit ne vingtaine de livres, traduits en 40 langues.

Passionné par le Portugal, où il a rencontré sa femme, il était le traducteur attitré du poète Pessoa et enseignait langue et la culture portgaise en Italie. Une grande partie de ses oeuvres s'y déroulent. Mais dans l'un de ses derniers romans, Tristano meurt (2004), Tabucchi fustigeait l'Italie berlusconienne à travers un vieil homme mourant qui se confie à un ami.