"Kosmopolit”, “Dodo”, "Ghost Adventure" : quels jeux de société pour s'amuser en famille à Noël ?

Vous n’avez toujours pas terminé vos cadeaux de Noël ? Voici notre sélection de douze jeux de société à partager en famille ou à placer sous le sapin.

Article rédigé par
Manu Font - franceinfo Culture
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 15 min.
Douze jeux de société pour Noël (M. Font)

L’hiver les soirées sont longues mais parfaites pour se rassembler bien au chaud autour d’un bon jeu de société. C’est l’occasion de se retrouver en famille tout en mettant de côté écrans et jeux vidéo. Franceinfo est allé demander à deux passionnés douze idées de jeux de société qui sortent des sentiers battus. Stéphanie Prin est présidente de l’association ludique “la colline aux trèfles” et membre de la FAJIRA qui organise chaque année la convention Octogône à Lyon. Simon Murat est un ludicaire toulousain, youtubeur sur “le Passe Temps” et chroniqueur pour France Inter. A eux deux, ils ont concocté une sélection qui va réveiller enfants et parents de leur torpeur hivernale.

“Dodo” : un jeu avec une bonne chute

Age : 6 ans et plus - Joueurs : 2 à 4 - Durée : 10 mn - Editeur : Loki

Un jeu de Frank Bebenroth et Marco Teubner illustré par Paul Mayafon et Cyril Bouquet

Dodo (Loki / M. Font)

Ce Dodo est un animal haut en couleurs mais pas très futé. Il a décidé de pondre au sommet d’une île particulièrement escarpée. Son œuf va évidemment subir l’implacable loi de la gravité et entamer une chute aussi vertigineuse que fatale. Il va donc falloir bâtir des passerelles pour permettre à la fragile coquille de terminer sa course dans un bateau plutôt que dans une omelette.

Le jeu est un mélange d’adresse et de "Memory". Il faut d’abord jeter un dé puis retrouver le symbole correspondant parmi un tas de pions faces cachées. Quand on a trouvé un certain nombre de pions on peut placer une passerelle sur le flanc de la montagne ce qui permet à l’œuf de descendre en douceur. Ce dernier est une ingénieuse petite boule qui descend très doucement mais maintient un niveau de stress constant durant la partie. Le voir s’approcher inexorablement du précipice est aussi fascinant qu’excitant pour les enfants et rend les parties toujours très toniques.

L'avis de Simon :

Un émerveillement pour les enfants, Dodo est un grand spectacle où frissons, rapidité et mémoire s'entremêlent pour votre plus grand plaisir. Et cet œuf, qui roule, qui roule, fascinera petits et grands pendant de nombreuses heures de jeu.

“Ghost Adventure” : un jeu pour tester les limites de sa dextérité

Age : 8 ans et plus - Joueurs : 1 à 4 - Durée : 20 mn - Editeur : Buzzy Games

Un jeu de Wladimir Watine illustré par Jules Dubost et Yann Valeani

Ghost Adventure (Buzzy Games / M. Font)

Dans Ghost Adventure, pas de règles compliquées ni de dés à lancer mais des parcours à accomplir avec une toupie sur des circuits cartonnés. La toupie se déplace sur un plateau, tourne, vire, accélère et peut vite devenir incontrôlable sans une bonne maîtrise de l’équilibre. Le joueur actif lance son bolide sur le point de départ puis doit positionner sa toupie à des endroits précis avant de la faire glisser sur un autre plateau tenu par un de ses coéquipiers.

Une bande dessinée conte le récit de l’attaque des guerriers-loups du Nord venu détruire les statues des anciens et explique comment parvenir à les chasser pour rétablir la paix sur le petit peuple Celte. Le matériel est magnifique, plein de relief et de pièges, il faut donc vite apprendre à faire sauter sa toupie pour progresser. Les chutes sont nombreuses, surtout au début, mais des potions permettent de relancer son gyroscope à partir d’un point de sauvegarde.

L'avis de Stéphanie :

Une fois testé, on ne lâche plus ce jeu coopératif d’adresse, qui reste très accessible par le travail de ses matériaux : c’est un véritable plaisir ludique de déplacer sa toupie avec aisance, de plateaux en plateaux, en solo ou bien en groupe.” 

“La Colline aux Feux Follets” : un jeu qui roule tout seul

Age : de 5 à 9 ans - Joueurs : 1 à 4 - Durée : 20 mn - Editeur : Gigamic

Un jeu de Jean-Peter Schliemann et Bernhard Weber illustré par Clemnwter et Annette Nora Kara

La colline aux feux follets (Gigamic / M. Font)

Dans La Colline aux Feu Follets les joueurs collaborent autour d’un circuit de billes pour prévenir Elias le magicien de l’arrivée imminente de sorcières venues lui dérober son cristal légendaire. Le plateau est un chemin en pente que vont emprunter tour à tour sorcières et apprentis magiciens. Les apprentis commencent en haut du chemin, les sorcières ont pris de l’avance et se trouvent plus bas.

Chaque joueur va faire glisser un feu follet (une bille colorée) dans un des six sentiers qui traversent le plateau verticalement. A chaque fois qu’un feu follet touche un personnage, qu’il soit apprenti ou sorcière, il le fait descendre sur le chemin. Il va falloir trouver le moyen de doubler les sorcières pour parvenir en bas de la colline avant elles.

L'avis de Simon :

C'est sans grand conteste possible le meilleur jeu de société pour enfant de 2022. Un matériel atypique, un principe de parcours de billes tumultueux et plein de suspense. En temps qu'adulte, j'ai pris un plaisir non dissimulé à y jouer tout au long de l'année. En un mot : incontournable

“Kosmopolit” : un jeu pour restaurateurs sans frontières

Age : 10 ans et plus - Joueurs : 4 à 8 - Durée : 6 mn - Editeur : Opla

Un jeu de Florent Toscano et Julien Prothière illustré par Stéphane Escapa

Kosmopolit (Opla / M. Font)

Imaginez un restaurant où des convives venus des cinq continents commandent des plats dans leur langue natale et où vous n’avez que quelques minutes pour les satisfaire. Dans Kosmopolit, les joueurs s’activent en commun au sein d’une brigade : une serveuse est chargée de prendre les commandes, munie d’un smartphone et d’un casque, elle est la seule à entendre les clients et répète phonétiquement ce qu’elle a saisie. Le maître d’hôtel inscrit alors sur son carnet le numéro de la table ainsi que ce qu’il croit avoir compris. Les cuistots fondent sur leurs fiches de recette et cherchent frénétiquement le bon plat parmi six propositions dans six langues différentes. Une fois le met identifié, il faut le faire passer au maître d’hôtel afin qu’il envoie la serveuse à la bonne table. Rassurez-vous, Il n’y a que six tables à servir en moins de six minutes !

Avec ses 36 langues venues des cinq continents dont des langues régionales françaises et son rythme très nerveux, Kosmopolit est une vraie expérience phonético-ludique. L’application nécessaire pour jouer est disponible sur Google Play et l’App Store.

L'avis de Stéphanie :

Les ambiances de cuisines créatives et culturelles sonnent aux oreilles des gourmands, avec de véritables enregistrements qui pour la plupart ont été réalisés dans les pays concernés. Ce jeu coopératif inclusif, basé sur l’écoute, permet d’intégrer aisément nos amis avec handicap visuel, car chacun jouera un rôle décisif, particulièrement le joueur chargé de comprendre les commandes pour transmettre à son équipe.

“Chroniques du château d’Avel” : un jeu pour aventuriers en herbe

Age : 8 ans et plus - Joueurs : 1 à 4 - Durée : 60 mn - Editeur : Rebel Studio

Un jeu de Przemek Wojtkowiak illustré par Bartlomiej Kordowski

Chroniques du Château d'Avel (Rebel Studio / M. Font)

Chroniques du château d’Avel est une porte ouverte sur le jeu de rôle. On crée des héros que l’on personnalise, on fait des choix en commun avec les autres joueurs et on explore des contrées inconnues. Le plateau se dévoile au fur et à mesure de l’aventure avec une mécanique qui n’est pas sans rappeler l’excellent Mage Knight. Chaque joueur va chercher à accroître son pouvoir en allant traquer des monstres pour récupérer du butin. Les combats sont rapides tout en étant incertains et offrent aux enfants leurs premiers grands frissons.

Mais tous les aventuriers ont un but commun : protéger le château de l’attaque inéluctable de la Bête : une créature démoniaque qui se rue sur les malheureux héros à partir du douzième tour de la partie. Comme dans tout jeu coopératif, il faudra bien maîtriser les règles pour que les parties offrent un challenge intéressant, heureusement celles-ci sont plutôt simples, intuitives et permettent de profiter pleinement de l'aventure.

L'avis de Simon :

Zelda Breath of the Wild sur un plateau ? C'est l'idée majeure d’Avel et de son royaume rempli de monstres apparaissant à la pleine lune. Vous voulez vivre des aventures coopératives en famille, c'est un jeu qu'il faut que vous découvriez d'autant que de folles extensions arrivent en 2023.

“La Colo-Nid des Manchots” : un jeu pour ceux qui aiment rester au chaud

Age : 6 ans et plus - Joueurs : 2 à 4 - Durée : 20 mn - Editeur : Smart Games

Un jeu de Studio Smart, illusté par Jeanne Ribbens

La Colo-Nid des Manchots (Smart Games / M. Font)

Les familles de manchots sont éparpillées sur la banquise et doivent se dépêcher de se regrouper pour se tenir chaud avant l’arrivée de la nuit. La première colonie qui parvient à avoir tous ses membres bien serrés les uns contre les autres gagne la partie. Smart Games est un éditeur spécialisé dans les jeux solitaires ce qui ne l’empêche pas de sortir un titre à partager à plusieurs de temps en temps.

Dans La Colo-Nid des Manchots vous pourrez donc vous affronter jusqu’à quatre sur cette banquise en déplaçant vos oiseaux à tour de rôle. Comme au jeu de dames vous pourrez sauter par-dessus les autres manchots mais également profiter des trous dans la glace pour vous déplacer plus rapidement.

L'avis de Stéphanie :

D’astucieuses tactiques permettent de déplacer ses manchots colorés, si agréables à tenir en main, pour réussir à regrouper toute sa famille, en sautant et en plongeant dans la banquise. Un mode de jeu plus expert est possible, pour prolonger le jeu et s’adapter à l’âge des participants.

“Super Mega Lucky Box” : un jeu pour enfin gagner au loto

Age : 8 ans et plus - Joueurs : 1 à 6 - Durée : 20 mn - Editeur : Cocktail Games

Un jeu de Phil Walker-Harding illustré par Laura Michaud

Super Mega Lucky Box (Cocktail Games / M. Font)

Super Mega Lucky Box c’est un peu le bingo mais sans la grand-mère. On tire des numéros de 1 à 9 et on doit les cocher sur des grilles. Rien de bien exaltant jusque-là sauf que chaque rangée et chaque colonne cochée déclenchent des effets qui, bien utilisés, permettent de faire la différence et de terminer ses grilles avant les autres. Ces effets peuvent vous faire gagner des points ou vous permettre de cocher un autre numéro.

Il est également possible de “tricher” de façon officielle en dépensant des éclairs qui modifient la valeur de la carte tirée. La partie se déroule en quatre manches lors desquelles on rajoute encore des grilles. Plus vite on termine ses grilles, plus on gagne de points, mais certains effets “bonus” peuvent encore s’ajouter et permettre de renverser le cours d’une partie mal engagée.

L'avis de Simon :

Ambiance loto du village, chacun ses grilles et boulègue les numéros. On coche, on exulte, on rafle les bonus. Préparez votre animation de Noël et faites remporter un panier garni à vos convives. Super Mega Lucky Box est un délice familial, festif et malin qui amusera tout le monde, petits comme grands.

“Cartzzle” : un jeu pour artistes minutieux

Age : tous - Joueurs : 1 à 2 - Durée : 20 à 30 mn - Editeur : Opla

Un jeu de Juan Rodriguez, David Boniffacy et Florent Toscano illustrés par Pauline Détraz, Stéphane Escapa, Jacques Lerouge, Mattias Adolfsson, Jérôme et Anne-Claire Jouvray

Cartzzle (Opla / M. Font)

Quand on cherche à faire un puzzle avec des cartes, on obtient un Cartzzle. Mais attention, les cartes ne se positionnent pas les unes à côté des autres comme dans un tableau, ce serait trop simple. Ici une image a été découpée en une multitude de morceaux et il faut superposer les cartes pour reformer le dessin original. Ce travail nécessite une vraie dextérité et une grande minutie car les cartes ont tendance à bouger et les bons angles sont parfois difficiles à trouver.

Mais Cartzzle c'est aussi un jeu plein de poésie. Une fois l’image reconstituée on se rend compte que certaines cartes possèdent des éléments différents. C’est l’occasion de recommencer la partie en intégrant des défis qui racontent une tout autre histoire à partir de la (presque) même image. Cartzzle propose des tableaux classiques de Van Gogh ou Gustav Klimt mais aussi des créations originales et même un paquet de cartes pour vous aider à comprendre la science des groupes humains.

L'avis de Stéphanie :

Cette gamme éco-conçue de petits boîtiers miniatures, parfaits pour les étagères et les voyages, nous transporte au travers d’illustrations ou d’œuvres d’art célèbres. Chaque boîtier renferme plusieurs possibilités de jeux : puzzle de cartes recouvertes et nombreux challenges, pour obtenir à chaque fois une nouvelle superposition et de nouvelles histoires cachées dans les dessins.

“Mysterix” : un jeu pour ceux qui ont un œil de lynx

Age : de 4 à 12 ans - Joueurs : 2 à 5 - Durée : 10 mn - Editeur : Djeco

Un jeu de Grégory Kirszbaum et Alex Sanders illustré par Alex Sanders

Mysterix (Djeco / M. Font)
Dans Mysterix les cartes ne sont pas monochromes mais presque. Tout est fait pour perdre l’œil et l’empêcher de dénicher le dessin caché qui n’a rien à voir avec le reste. Le plus rapide à l’avoir vu pose le doigt dessus et explique pourquoi il n’est pas à sa place. Attention on n’a droit qu’à une seule chance, si ce qu’on a pointé n’est pas le bon objet les autres peuvent continuer à le chercher. Plus les parties s’enchaînent et plus la mémoire entre en jeu même si plusieurs cartes sont si semblables qu’il est souvent difficile de se rappeler ce qu’on cherche vraiment.

L'avis de Simon :

Dobble, Jungle Speed, Taco Chat Bouc Cheese Pizza, Voici les grands jeux de rapidité auquel tout un chacun a forcément joué ces dernières années. Et maintenant Mysterix et ses cartes à la "où est Charlie ?" avec un objet intrus à retrouver. Un jeu agaçant, drôle, frénétique et surtout terriblement amusant.

“Iglooo” : un jeu malicieux pour mains agiles

Age : 3 ans et plus - Joueurs : 2 à 5 - Durée : 5 à 15 mn - Editeur : Jeujura

Un jeu de Nicolas Ruet, illustré par JeuJura

Iglooo (JeuJura / M. Font)

Des petits palets en bois colorés, des règles simplissimes et beaucoup d’interaction, voilà la recette d’Iglooo, un jeu familial qui récompense les petits malins. Chaque joueur commence la partie avec une pile de palets de quatre couleurs. Pour s’en débarrasser, il faut les empiler sur deux autres palets de couleurs différentes. Quand on ne peut pas, on en pose un sur le plateau et les autres joueurs en profitent pour tenter de s’élever.

Entre choix du placement et couleurs utilisées, le jeu peut devenir très tactique. Le premier qui n’a plus de palets est déclaré gagnant mais peut néanmoins tout perdre car la partie ne s’arrête pas là. Les autres joueurs doivent construire la plus grande pile possible en utilisant les palets qui leur reste. Si la tour est toujours debout quand ils ont utilisé tous leurs palets, même le gagnant rejoint la partie et on utilise alors ceux qui se trouvent sur le plateau. Celui qui fait s’effondrer l’édifice est déclaré perdant.

L'avis de Stéphanie :

Passionnés de jeux en bois, vous retrouverez ici tout le talent « Made in France » des matériaux Jeu Jura. Deux façons de jouer avec vos pions colorés aux nuances de couleurs pétillantes, afin de développer aussi bien l’adresse stratégique que la dextérité fine.

“Akropolis” : un jeu pour architectes citadins

Age : 8 ans et plus - Joueurs : 2 à 4 - Durée : 25 mn - Editeur : Gigamic

Un jeu de Jules Messaud illustré par Pauline Détraz

Akropolis / Gigamic (Akropolis / Gigamic (M.Font))

Des cités méditerranéennes déploient leurs temples et leurs jardins pour rivaliser de luxe et de faste au cœur de la Grèce antique. Mais pour faire de votre ville la plus belle de ces rivages vous allez devoir respecter une certaine harmonie dans le choix de vos constructions.

Akropolis est un jeu de placement de tuile qui cherche à prendre de la hauteur. Chaque joueur fait le choix de tuiles qui s’emboitent les unes dans les autres et forme sa cité. Sur les tuiles, on trouve des carrières, des places et des quartiers qui, s’ils sont bien positionnés, rapporteront les points nécessaires à votre éclatante victoire. Quand les quartiers d’habitations demandent à être regroupés, les marchés, eux, doivent être isolés et les casernes placées en périphérie pour protéger les habitants. Mais si vous parvenez à élever votre cité en plaçant des tuiles par-dessus d’autres tuiles, vous pourrez prétendre à la gloire suprême car chacun de vos quartiers rapportera d’autant plus de points qu’il est situé en hauteur. 

L'avis de Simon :

Constat d'évidence, Akropolis a tout d'un grand jeu de plateau familial tel que Azul ou Carcassonne. L'agencement de votre cité est un casse-tête génial où fusent les dilemmes et les coups de maîtres. Les parties n'excèdent pas 30 minutes et vous les enchaînerez avec grand plaisir d'autant que le jeu est excellent à deux. Mon jeu de plateau préféré de 2022.

“Secret Identity” : un jeu pour ceux qui aiment aller à l’essentiel

Age : 10 ans et plus - Joueurs : 3 à 8 - Durée : 30 mn - Editeur : Funnyfox

Un jeu de Johan Benvenuto, Alexandre Droit, Kevin Jost et Bertrand Roux illustré par Alain Boyer

Secret Identity (FunnyFox / M. Font)

Pas facile de faire deviner un personnage aussi célèbre soit-il lorsque l’on n’a à disposition que quelques pictogrammes au sens parfois un peu obscur. C’est le principe de Secret Identity : chaque joueur ne connait que son personnage parmi huit propositions sur la table et doit faire en sorte que les autres joueurs trouvent celui qu’il incarne.

Chacun débute la partie avec dix cartes sur lesquelles apparaissent quatre pictogrammes mais doit les défausser à chaque utilisation ce qui réduit drastiquement le choix en cours de jeu. Heureusement sur son plateau on peut indiquer si le pictogramme qu’on a choisi est représentatif de son personnage ou s’il est, au contraire, à l’opposé. Une fois que tout le monde a sélectionné ses images on passe au vote grâce à un ingénieux système de clé qui permet d’indiquer qui on pense avoir reconnu chez ses adversaires.On marque un point lorsqu’on trouve le personnage secret de quelqu’un mais également à chaque fois qu’un autre joueur à identifié le nôtre.

L'avis de Stéphanie :

Pépite ludique, qui peut se jouer aussi bien à 3-4 qu’à 8 joueurs. En équipes de 2, vous pourrez même jouer jusqu’à 16 ! Parfait pour les soirées en famille ou les anniversaires, pour rire à travers les quiproquos d’indices et retrouver « qui est qui ? » dans ce joyeux système, si simple et si facile à installer.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Culture

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.