VIDEO. Nous avons essayé la nouvelle console hybride Nintendo Switch

Nintendo présentait sa nouvelle console à Paris, vendredi 13 janvier. Franceinfo y était et vous livre ses premières impressions.

Le 3 mars prochain, le constructeur japonais Nintendo va lancer sa nouvelle console hybride : la Nintendo Switch. Franceinfo a pu la tester en avant-première, lors de sa présentation à Paris, vendredi 13 janvier.

Sous les projecteurs multicolores, les principaux éditeurs de jeux vidéos présentaient leurs nouveautés, bientôt disponibles sur la Nintendo Switch. Du très attendu "The Legend of Zelda : Breath of The Wild" aux mini jeux de "1, 2, Switch", les éditeurs ont exploité toutes les possibilités de la console. Celle-ci se décline d'abord en console de salon "classique", avec des caractéristiques plutôt faibles si l'on compare avec celles proposées par ses deux rivales de Sony et Microsoft. Mais en un geste, la console devient portable, avec un grand écran tactile de bonne qualité. Le jeu peut ainsi continuer immédiatement dans un autre environnement.

Deux "Joy-Con" assez bluffants

Sur les côtés de cette drôle de console portable se cachent deux "Joy-Con", des manettes miniatures, une pour chaque main, ou une pour chacun des joueurs si l'on est deux. Elles permettent différents modes de jeu exploitant, outre l'appui sur des touches, la reconnaissance de mouvements par accéléromètre ou par caméra infrarouge. De quoi permettre une simulation sensitive et auditive assez bluffante.

Seul hic, le prix annoncé à 299 dollars et qui devrait grimper autour de 330 euros en France ! Une différence de prix qui a de quoi irriter les joueurs européens...

Les deux \"Joy-Con\" de la Nintendo Switch et leurs simulations sensitives sont assez bluffantes.
Les deux "Joy-Con" de la Nintendo Switch et leurs simulations sensitives sont assez bluffantes. (ROBIN PRUDENT / FRANCEINFO)