Star du confinement, le jeu "Animal Crossing New Horizons" s'offre une mise à jour qui a du chien

Depuis le 5 novembre, Nintendo propose un nouveau DLC (contenu téléchargeable) payant avec de nouvelles missions de déco. Le jeu qui a fait sensation en 2020 notamment pendant le confinement s'offre une nouvelle jeunesse avant les fêtes de fin d'année.

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Sorti le 5 novembre, le DLC Animal Crossing : Happy Home Paradise permet aux joueurs de devenir décorateur d'intérieur professionnel.  (NINTENDO)

Nombreux ont été ceux qui se sont précipités sur Animal Crossing New Horizons alors que commençait un long confinement, en mars 2020. Un an et demi après, les plus passionnés ont fait le tour ce que propose le jeu, qui offrait de temps en temps des petites mises à jour gratuites. Mais Nintendo sait y faire et ne s’est pas reposé sur ses lauriers, proposant, dès le 5 novembre, un DLC payant (nommé "Happy Home Paradise", au prix de 24.99€) qui propose de nouvelles missions aux résidents de New Horizons.

Toutefois, les plus avertis noteront une certaine familiarité avec ce DLC… puisqu’il reprend le concept du jeu Animal Crossing : Happy Home Designer, sorti sur 3DS en 2015. Le principe : devenir décorateur professionnel et satisfaire des clients qui cherchent une maison de vacances. Mais là où Happy Home Designer était assez limité, Nintendo a travaillé pour beaucoup plus développer le concept dans Happy Home Paradise.

Devenir la Valérie Damidot de Nintendo

Dans le jeu, le nouveau contenu Animal Crossing : Happy Home Paradise est accessible depuis l’aéroport, où un hydravion vous emmènera directement sur l’île des Villas de Lou. La loutre rose a monté un business de maisons de vacances personnalisées, où le client est roi. Après avoir enfilé son uniforme rouge, le joueur aura pour mission d’écouter les desiderata des vacanciers qui se confient sur leurs goûts. Puis le principe est le même que dans la fameuse émission de M6, D&CO : le client nous donne ses centres d’intérêt et toute sa maison sera décorée selon ce thème. Si un vacancier aime le sport, il aura une salle remplie de machines de musculation. S’il aime le thé, il aura droit à un temple zen japonais. S’il est plutôt enfant dans sa tête, il aura une maison remplie de jouets.

Il est possible de choisir le lieu de la future maison de vacances et la saison : un chalet dans les montagnes enneigées, une cahute sur la plage en été, une minka (maison traditionnelle japonaise) entre les bambous et les cerisiers en fleurs… Les possibilités sont variées, et le joueur peut même choisir une heure de prédilection, s’il préfère une lumière rasante du matin ou une nuit étoilée. Petit à petit, le joueur développera de nouvelles capacités, comme celles d’agrandir une pièce ou d’ajouter des cloisons pour séparer la maison en deux. Lou demandera aussi de l’aide pour organiser son île en construisant différentes infrastructures pour accueillir le public. 

Pas de réelle difficulté

Pour décorer jardin et maison, impossible de se tromper. Tous les objets sont prédéfinis et listés. On n’a plus qu’à se servir. Le vacancier n’exige que trois objets principaux, le reste est à disposer selon ses envies. Et c’est en ça que le jeu est un poil frustrant : s’il est possible de choisir d’autres objets, le niveau de difficulté n’est pas vraiment élevé. Quoi que l’on fasse, le client sera ra-vi. Si l’on tente de retirer ses objets favoris, il fera gentiment remarquer qu’il manque quelque chose et on sera obligé de les remettre dans la maison. Certes, Animal Crossing n’est pas un jeu connu pour son niveau élevé, mais un peu de challenge ne serait pas de refus. Toutefois, ce DLC reste un bon moyen de prolonger l’aventure Animal Crossing et de passer le temps alors que la pluie et le changement d’heure nous poussent à rester au chaud sous un plaid… 

Le DLC Animal Crossing New Horizons - Happy Home Paradise disponible depuis le 5 novembre 2021 sur Nintendo Switch.

Youtube

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Jeux Vidéo

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.