Les enfants du créateur d'Adibou relancent le jeu vidéo éducatif culte des années 1990 dans "un environnement beaucoup plus immersif"

Un moment de nostalgie pour les trentenaires et leurs parents. Adibou fait son retour en France grâce aux enfants de son créateur. Le jeu vidéo éducatif a marqué les années 1990 avant de disparaître dans les années 2000.

Article rédigé par
Boris Hallier - franceinfo
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Adibou, le personnage créé par Coktel Studio.  (WILOKI / UBISOFT)

Des oreilles en pointe, une casquette rouge, un sourire malicieux… Ça vous rappelle quelque chose ? Le petit extraterrestre Adibou est devenu l'ami de nombreux enfants des les années 1990. "Ce qui me revient assez régulièrement en tête, c’est la comptine les trois petits chats", évoque l’une d’entre eux, Alexia, la trentaine. "Dès qu’on cliquait sur un endroit, ça déclenchait soit une ligne de dialogues, soit un mini-jeu. On pouvait faire pousser des plantes, ça nous apprenait pas mal de choses en s’amusant", poursuit la trentenaire nostalgique de ce jeu vidéo éducatif.

Adibou est né en 1992, quasiment en même temps que Manon Oskian, la fille du créateur d'Adibou, Roland Oskian. Avec ses deux frères, elle a baigné dans l'univers du petit extraterrestre. "On nous a appelés toute notre enfance les petits frères et la petite sœur d’Adibou. J’ai le souvenir d’avoir marché à quatre pattes dans les couloirs de Coktel Vision, les studios de création de l’époque, raconte-t-elle. On voyait les graphistes en train de dessiner Adibou. On nous donnait les bonbons qu’on pouvait gagner dans Adibou. On a été marqué par ça toute notre enfance !"

"Les fondamentaux, en y ajoutant les nouvelles technologies"

Et ce n'est pas un hasard si les trois frères et sœur ont créé leur propre entreprise, une plateforme de soutien scolaire en ligne. La suite était une évidence : il fallait faire revivre Adibou, explique Manon Oskian : "Ce qu’on a voulu faire, c’est reprendre ses fondamentaux. C’est-à-dire accompagner l’éveil des enfants qui maîtrisent mal la lecture dans un environnement ultra-illustré et ludique, mais en y ajoutant les nouvelles technologies qui nous permettent de créer un environnement beaucoup plus immersif."

"C’est un produit évolutif, ajoute son frère Hugo Oskian, le directeur technique. Maintenant, avec les applications, on peut en permanence rajouter du contenu. À la sortie du jeu, il y aura quelques vidéos mais l’idée, c’est d’en sortir régulièrement, d’enrichir de plus en plus tout le contenu de l’application".

Effectivement, terminés les disquettes et les CD-ROM. Adibou est désormais en vente sous forme d'application pour smartphone ou tablette. Les développeurs ont également prévu une version sur internet.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Jeux Vidéo

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.