Le jeu Microsoft Flight Simulator met en valeur la France avec des survols très réalistes de Paris ou du Mont-Blanc

Élu jeu de l'année en France en 2020, "Microsoft Flight Simulator" vient d'être mis à jour et offre aux pilotes virtuels de survoler une centaine de monuments français dessinés à la main avec un réalisme à couper le souffle. 

Article rédigé par
Camille Belsoeur - franceinfo Culture
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min.
La colline de Fourvière à Lyon. Image du jeu Microsoft Flight Simulator.  (MICROSOFT)

C'est un voyage magnifique qu'offre Microsoft Flight Simulator aux joueurs du monde entier. Récompensé le 17 mars du prix du meilleur jeu français de l'année 2020 à la cérémonie des Pégases, la simulation aérienne propose aux pilotes virtuels de survoler 40 000 aéroports et de nombreuses régions à travers la planète. Conçu par le studio bordelais Asobo pour Microsoft, le jeu offre des graphismes d'une beauté à couper le souffle. 

Ce 13 avril 2021, Microsoft Flight Simulator vient de connaître sa quatrième mise à jour gratuite. Cette extension offre une expérience enrichie dans la zone France et Benelux. L'aéroport de Nice, les Falaises d'Étretat, le Mont-Blanc, le Viaduc de Millau, Fort Boyard, le Château d'If, la Dune du Pilat, Notre-Dame de Fourvière, la Citadelle de Lille... ont été reproduits en détail grâce à plusieurs technologies utilisées par le studio Asobo. L'équipe bordelaise a dévoilé ces nouveautés dans un live vidéo diffusé mardi. 

La baie de Somme reproduite dans le jeu Microsoft Flight Simulator. (MICROSOFT)

Cet enrichissement de la carte est un enjeu crucial pour les créateurs du jeu. "Quand on vole dans la vraie vie, on peut voler n'importe où sur la Terre. Et ça, c'est ce qui est très important sur Microsoft Flight Simulator où on peut voler partout dans le monde en suivant les règles de l'aviation locale", affirme David Dedeine, directeur créatif d'Asobo studio. Cette nouvelle mise à jour est la suite logique de cette volonté. "Flight Simulator, c'est un jeu qu'on essaye de faire évoluer tout le temps", ajoute Martial Bossard, producteur exécutif d'Asobo.

Des monuments dessinés à la main

Pour monter encore d'un cran dans le réalisme des monuments et des paysages survolés, le studio bordelais a utilisé la photogrammétrie : un ensemble de techniques qui à partir d'une image photographique permettent de modifier sa projection, ses dimensions et sa position. "On bénéficie de scans photos faits par des avions au-dessus de villes et ensuite des artistes retravaillent sur les données manquantes, car il est impossible de reproduire avec réalisme la Tour Eiffel ou d'autres monuments avec ce qu'on appelle le "machine learning"", explique Martial Bossard. Les immeubles lambda de la ville de Paris apparaissent par exemple dans leur forme d'ensemble, mais sans les mêmes détails que la tour Eiffel, le Sacré-Cœur ou encore le Grand Palais. Ces monuments sont dessinés à la main par les artistes du studio, parfois à partir de plans d'architectes.

Dans les premières images dévoilées par Xbox, on a vraiment l'impression de redécouvrir l'architecture de la ville de Paris depuis le ciel. Les graphismes sont sublimes et la liberté d'aller et venir est totale.

Une vue aérienne de Paris. (MICROSOFT)

Des massifs montagneux plus réalistes

L'autre point fort de la mise à jour de Microsoft Flight Simulator est le réalisme plus poussé des reliefs montagneux. "On a pu travailler avec l'IGN pour avoir plus de points de reliefs. Dans le massif du Mont-Blanc, on a par exemple tous les reliefs de la chaîne. Il n'y a plus de sommets arrondis qu'on pouvait avoir par le passé", souligne Martial Bossard.

Enfin, trois aéroports ont été reproduits à la main dans cette nouvelle version du jeu : ceux de Nice, Megève et Rotterdam aux Pays-Bas. Les formes des pistes sont basées sur les chartes de ces aéroports pour pousser le curseur réalisme à son maximum. "À Nice, on s'approche de l'aéroport en longeant la côte", conclut David Dedeine. Une belle façon de voyager en ces temps de pandémie où prendre l'avion relève presque du fantasme.

"Microsoft Flight Simulator" est disponible dans le Xbox Game Pass pour PC, sur Windows 10 et Steam. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.