Jeux vidéo : "The Outer Worlds" , quand l'opéra spatial se la joue Offenbach

Le jeu vidéo "The Outer Worlds" qui sort cette semaine nous emmène à la rencontre de personnages bigarrés dans un jeu de rôle épique, ou pas, selon vos choix et vos envies.

Bienvenue à Edgewater
Bienvenue à Edgewater (OBSIDIAN entertainment)

The Outer Worlds du Studio Obsidian sorti ce vendredi 25 octobre est un jeu de rôle qui vous emporte dans les confins de l’espace. Colonisées par des méga corporations au service de leurs propres intérêts, les planètes habitées sont devenues des bagnes à ciel ouvert où les colons triment sans relâche pour engraisser leurs sociétés.

Vous devriez être comme eux mais votre vaisseau de transport a subi une avarie et voilà 70 ans que vous végétez en hibernation cryogénique. Heureusement, un scientifique dissident à moitié fou vous a ramené à la vie afin que vous trouviez de quoi réparer le vaisseau pour rendre leur liberté aux autres colons encore congelés.

Jeux de rôles "old school"

Si Outer Worlds est orienté FPS (jeu de tir à la première personne), son intérêt se situe avant tout dans son approche jeu de rôle à l’ancienne. La création de personnage est plutôt plaisante avec une grande variété cosmétique et des orientations professionnelles originales.

Une traditionnelle attribution de points dans différents groupes de caractéristiques permet de tracer les grandes lignes de votre héros sans pour autant amputer de futures évolutions. Il est toujours bon de savoir se battre avec un flingue mais la science, le piratage ou la persuasion peuvent être des armes redoutables pour qui veut survivre dans ce monde de brutes.

Obsidian entertainment

Space cow boy

Les colonies spatiales sont remplies de personnages atypiques aux gueules ravagées qui ont tout perdu sauf leur sens de l’humour. Les différentes quêtes vous permettent de croiser le fer et la plume avec grâce ou sans aucune retenue. Vos choix sont primordiaux et les personnes que vous rencontrez s’en souviendront.

Dans ce monde de science-fiction, aux thématiques pourtant très actuelles, la liberté qui vous est laissée pousse à vous impliquer constamment. Vous pourrez ainsi être un héros ou une crapule, au service du conservatisme ou de la rébellion, mais pourquoi pas être un agent double se gavant à tous les râteliers...

Les animaux sont mangeables, encore faut-il les mériter !
Les animaux sont mangeables, encore faut-il les mériter ! (Obsidian entertainment)

Au fil du temps des compagnons pourront se joindre à vous afin de vous aider ou pour le simple plaisir de la conversation. Car c’est dans les dialogues que le jeu révèle sa profondeur et les réparties proposées à votre personnage tombent souvent à point nommé, vous incitant parfois à les choisir non pas dans l’intérêt de l’histoire mais juste parce qu’elles vous font rire.

On retrouve la patte du studio Obsidian dans l’écriture et les fans de la série Fallout ne seront pas dépaysés.

Spacer's Choice vous félicite de faire passer les bénéfices de l'entreprise avant le bien-être de votre colonne vertébraleSociété Spacer's ChoiceThe Outer Worlds

Vieux jeu

Si les dialogues sont souvent jubilatoires, la technologie, elle, accuse le coup. L’aspect coloré du décor finit par faire mal aux yeux et le jeu dans son ensemble peine à se mettre au niveau des sorties actuelles. Fans des images léchées, des textures soyeuses et des mondes ouverts, passez votre chemin.

Mais si vous aimez les bonnes histoires, les personnages baroques, et l’univers haut en couleurs d'Offenbach, Outer Worlds vous tend les bras. Difficile en effet de lâcher la manette et d'abandonner ce monde si neuf et si ancien à la fois où l'on se sent libre comme jamais.

Enfin, il décolle !
Enfin, il décolle ! (Obsidian entertainment)

Comptez une vingtaine d’heures pour arriver au bout de l’aventure mais chaque quête pouvant être réalisée de plusieurs façons, le titre vous offre la possibilité de jouer et rejouer le même air sur une partition à chaque fois différente.

The Outer Worlds

Sortie : 25 Octobre 2019 sur PC, Playstation 4 et Xbox One.

Sur Nintendo Switch en 2020