En cette fin d'année 2020, l'esport a gagné en reconnaissance sur la scène internationale

L'esport ne sera pas une discipline inscrite au programme officiel des JO de Tokyo. Mais plusieurs événements en ce mois de décembre 2020 ont accéléré la reconnaissance des sports électroniques auprès des instances sportives internationales. 

Article rédigé par
Camille Belsoeur - franceinfo Culture
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Une compétition d'esport à Colmar en décembre.  (France)

C'est une petite phrase partagée par le journal L'Equipe dans un article consacré aux grands moments d'esport en 2020. "En 2019, l'esport n'était pas un sport. En 2020, c'est le seul qui reste". 

Ces dernières semaines ont été riches en avancement pour la scène d'esport. Cette jeune discipline tente depuis plusieurs années de se faire une place au sein des instances sportives internationales plus à la hauteur de son énorme popularité. Des compétitions de jeux très populaires, comme League of Legends, rassemblent en effet des dizaines de millions de spectateurs branchés sur des chaînes de streaming sur internet. Les efforts visant à inclure les sports électroniques dans les Jeux olympiques ont cependant échoué jusqu'à présent. Mais les choses bougent. 

Les premiers championnats du monde de cyclisme virtuel

Le 9 décembre, les premiers championnats du monde de vélo virtuel se sont tenus sous l'égide de la Fédération internationale de cyclisme en partenariat avec l'application Zwift, qui permet de pédaler avec d'autres personnes à travers le monde tout en pédalant depuis un home-trainer chez soi. Grâce à la plateforme Zwift, les difficultés de la course -dénivelé, changements de terrain- sont fidèlement reproduites.

Pour cette édition inaugurale qui se déroulait sur le territoire imaginaire de Watopia, de grands noms du peloton étaient au rendez-vous parmi lesquels le Belge Thomas De Gendt, le Colombien Rigoberto Uran ou la Néerlandaise Anna van der Breggen. Les cyclistes s'affrontaient chacun chez eux sur une course de 50 kilomètres, depuis leur salon ou leur garage, sur un vélo connecté à un home-trainer, lui-même relié à un écran d'ordinateur. 

Cet événement est la cerise sur le gâteau pour Zwift, qui a engrangé une forte hausse de ses abonnements pendant les périodes de confinements et réalisé une levée de fonds de 450 millions de dollars, en plus d'une reconnaissance nouvelle pour les champions du vélo sur home-trainer connectés qui rivalisent parfois sur la plateforme avec les coureurs cyclistes professionnels sur route. 

L'esport inscrit au programme officiel des Jeux asiatiques 2022

La deuxième bonne nouvelle pour la scène esport en cette fin d'année est venue d'Oman, le 18 décembre. À l'issue de l'assemblée du Conseil olympique d'Asie qui se tenait à Mascate, l'esport a été inscrit au programme des Jeux asiatiques 2022 qui se tiendront à Hangzhou en Chine. Une très bonne nouvelle pour la scène esport, très populaire en Asie où sont par exemple basées les meilleures équipes du jeu League of Legends

"J'espère que les sports électroniques apporteront une valeur ajoutée aux Jeux asiatiques, et je suis sûr que ce sera le cas à l'avenir pendant les Jeux asiatiques de 2022 et même au-delà", a déclaré le directeur des Jeux asiatiques, Haider Farman, dans un communiqué le 18 décembre.

En avril dernier, le président du Comité international olympique, Thomas Bach,
avait demandé à son organisation d'enquêter "d'urgence" sur les versions électroniques des sports et d'approcher les éditeurs de jeux. L'exemple asiatique va sûrement peser dans la balance. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.