Comment bien choisir son festival de musique cet été ?

Le Printemps de Bourges a donné le top départ de la longue saison des festivals musicaux en France. Mais comment trouver la meilleure programmation ? Francetv info vous guide en fonction de votre profil de festivalier.

Le concert de Mass Hysteriai aux Eurockéennes de Belfort en 2013.
Le concert de Mass Hysteriai aux Eurockéennes de Belfort en 2013. (SEBASTIEN BOZON / AFP)

Et si on se projetait vers l'été ? Après tout, les grandes vacances approchent et la clôture du Printemps de Bourges, dimanche 27 avril, nous rappelle que la saison des festivals est lancée. Si vous souhaitez vous offrir votre bain de foule et de décibels, il est grand temps de choisir quel rendez-vous vous correspond le mieux. En fonction de votre profil, Francetv info vous suggère plusieurs festivals.

1 C'est mon premier festival

Vous êtes adolescent et vous avez enfin l'autorisation parentale pour traîner vos guêtres en bande devant les scènes du festival près de chez vous. Oui, parce que pour commencer, un rassemblement à taille humaine, ça vous rassure (et aussi vos parents). Toutefois, on vous prévient : un petit festival ne garantit pas forcément des tarifs plus avantageux.

Ils sont faits pour vous :  

– En Aquitaine, Le Grand Souk (du 17 au 19 juillet) installé à Ribérac (Dordogne) est l'exemple parfait du festival local où, sans être noyé dans la foule, on peut voir des têtes d'affiche type Iam, Vanessa Paradis ou encore Superdiscount 3 Live (le projet électro d'Etienne de Crécy, Alex Gopher et Julien Delfaud).

– Plus grand, le Rock dans tous ses états (les 27 et 28 juin) à Evreux, dans l'Eure, reste un festival à taille raisonnable. Il mêle à la fois des noms très connus des scènes pop-rock et électro tels MGMT, Kasabian, Interpol mais aussi des groupes régionaux et des découvertes.

– Moins intimiste mais encore loin derrière les grosses usines à concert, on vous conseille aussi Garorock (du 27 au 29 juin) à Marmande, dans le Lot-et-Garonne. A noter pour celles et ceux qui se sentent en jambes, le festival organise un tournoi de foot.

2 Je veux y aller en famille

L'idée de vous trémousser sous le soleil (avec un peu de chance) ou dans la boue (avec un peu moins de chance) devant une kyrielle de groupes vous tente mais vous amèneriez bien vos enfants et vous ne savez pas si c'est tellement adapté. Certains festivals ont mis en place des espaces dédiés au jeune public. 

Ils sont faits pour vous :

– A La Rochelle (Charente-Maritime), les Francofolies, qui se tiennent du 10 au 14 juillet, proposent une programmation de spectacles de chansons pour jeune public. Les "Francos Juniors", pour les enfants à partir de 4 ans, ont lieu dans le théâtre de la Coursive.

– Du 22 au 24 août, le festival parisien Rock en Seine à Saint-Cloud (Hauts-de-Seine) propose un festival dans le festival avec son "Mini Rock". Conçu pour tous les enfants âgés de 6 à 10 ans, il est ouvert de 16 heures à 22h30. Sur inscription.

– En Bretagne, Art Rock (du 6 au 8 juin), outre ses concerts de la grande scène, met à disposition des animations gratuites dans les rues de Saint-Brieuc. L'occasion de balades sympas en famille.

3 Plus que la musique, ce qui compte, c'est le cadre

Les concerts, c'est bien mais pour vous un festival, c'est plus que cela : c'est le moment de vos vacances. Le lieu dans lequel cela se déroule ce rendez-vous est donc primordial, quitte à mettre le prix. Plusieurs festivals illustrent bien cette alchimie entre la musique et une ambiance estivale.

Ils sont faits pour vous :

– Vous êtes plutôt pays basque ? Direction le Big Festival, à Biarritz, dans les Pyrénées-Atlantiques (du 16 au 20 juillet). Avec son "Big Village", installé sur la côte des Basques, un spot connu des surfeurs, les couchers de soleil mémorables sont garantis.

– La côte d'Azur, sinon rien ? Partez alors pour Les Plages électroniques à Cannes dans les Alpes-Maritimes (les 10, 13 et 30 juillet et les 6 et 14 août). La plage publique du palais des festivals se métamorphose pour quelques heures en un immense dancefloor en plein air.

– La Corse offre un cadre paradisiaque au festival Calvi On The Rock (du 5 au 10 juillet) et sa programmation électronique. Tenue exigée : maillot de bain et crème solaire.

La citadelle de Calvi en Corse accueille en juillet le festival Calvi On The Rock.
La citadelle de Calvi en Corse accueille en juillet le festival Calvi On The Rock. (MARKUS LANGE / ROBERT HARDING PREMIUM)

4 Fan de musique, je veux voir un maximum de groupes

Un festival pour vous, c'est obligatoirement le pass 3 jours. C'est votre rendez-vous de l'année pour applaudir les groupes que vous avez suivi ces derniers mois, et l'occasion également de faire quelques découvertes.

Ils sont faits pour vous :

– Dans la citadelle d'Arras, dans le Pas-de-Calais, le Main Square (du 3 au 6 juillet) a une programmation très complète, des Black Keys à Woodkid, en passant par Paul Kalkbrenner, David Guetta ou encore Keziah Jones.

– Incontournables aussi, les Eurockéennes de Belfort (du 4 au 6 juillet), où l'on retrouve une pléiade d'artistes à la popularité établie : Stromae, Shaka Ponk, Fauve...

– Le festival parisien Solidays (du 27 au 29 juin), à l'hippodrome de Longchamp (Hauts-de-Seine), fait également partie des grands classiques avec une offre riche. A l'affiche cette année : Chinese Man, Breton, Vitalic, Skip The Use...

5 Je suis fauché, c'est grave ?

Le prix des pass 3 jours, voire même du billet à l'unité, est assez prohibitif si l'on dispose d'un budget serré. Mais en cherchant bien, on trouve à droite et à gauche des initiatives qui mettent en avant des concerts gratuits ou à des prix (très) raisonnables.

Ils sont faits pour vous : 

– A Rouen (Seine-Maritime), début juillet, des concerts entièrement gratuits auront lieu à proximité des quais. Et on retrouve les mêmes noms que dans les autres festivals : Metronomy, Skip The Use ou encore Gaëtan Roussel.

– A Clermont-Ferrand, dans le Puy-de-Dôme, le festival Europavox (du 5 au 7 juin) met en place une scène extérieure entièrement gratuite. Ici, pas de têtes d'affiche mais de nombreux petits groupes européens à découvrir.

– En région parisienne, le festival de Monterau Confluences, en Seine-et-Marne, propose plus de 30 concerts à un tarif unique de 13 euros les 6 et 7 juin. De Woodkid à Sylvie Vartan en passant par Boy George, la programmation y est très hétéroclite.

6 Seuls les festivals spécialisés m'intéressent

Vous trouvez que tous les festivals se ressemblent et que la programmation est la même partout ? Mieux vaut donc vous tourner vers des les festivals plus pointus qui consacrent un genre musical en particulier. Évidemment faut-il encore accrocher avec le style...

Ils sont (peut-être) faits pour vous :

– C'est "le" festival de metal en France. Le Hellfest (du 20 au 22 juin), qui a lieu chaque année à Clisson en Loire-Atlantique, est tellement attendu par les fans qu'il n'y a déjà plus de pass 3 jours en vente.

Des fans de heavy metal, lors du Hellfest Festival à Clisson, le 22 juin 2013.
Des fans de heavy metal, lors du Hellfest Festival à Clisson, le 22 juin 2013. (JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP)

– C'est a priori sa dernière édition. Hadra Trance (du 21 au 24 août), qui se déroule à Lans dans le Vercors, réunit tous les styles de la musique électronique (psytrance, dub, bass music...).

– Dans un tout autre genre, le festival rhônalpin Jazz à Vienne (du 27 juin au 12 juillet) est aussi un des festivals de référence regroupant des influences aussi diverses que le gospel, le funk, le jazz africain et le brésilien...