Cet article date de plus de neuf ans.

66e édition du Festival d'Avignon : hommage à Jean Vilar

C'est dans une ambiance festive que la 66e édition du Festival d'Avignon a débuté au cœur de la Cour d'honneur du Palais des Papes avec une mise en scène de l'artiste associé, Simon Mc Burney.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Franceinfo (Franceinfo)

Surnommée " la fille du Rhône ", la vieille ville se transforme ce samedi pour trois semaines (du 7 au 28 juillet) en une gigantesque scène où se mêleront scénarios insolites, nouvelles créations, et chorégraphies féériques.

Fondée en 1947 par Jean
Vilar, cette 66e édition met à l'honneur le centenaire de la
naissance de l'"homme de théâtre". L'acteur et metteur en scène Simon Mc Burney a
loué samedi l'héritage de Jean Vilar estimant qu'être artiste associé à cette
manifestation "est un honneur". Selon lui, ce qui est au cœur du
festival "c'est cet esprit lancé par Jean Vilar de curiosité mais en même
temps de résistance [...] Son rêve d'un théâtre populaire, non pas un rêve mais
un acte politique, et que le théâtre soit pour tout le monde est pour moi
quelque chose de fondamental."

Pour Vincent Baudriller,
codirecteur du festival avec Hortense Archambault, l'esprit de Vilar continue
de "porter" cette manifestation. Un hommage spécial lui sera rendu
sur le parvis du Palais des Papes le 14 juillet.

C'est dans une ambiance " bon enfant " que de jeunes artistes
parfois costumés accostent les festivaliers pour vanter les mérites de leur
pièce et les inviter à y assister.

Selon une étude rendue publique à l'occasion du festival, autrefois sous-représentés,  les festivaliers de moins de 24 ans, constituent désormais 16% des spectateurs, une proportion équivalente à leur représentation dans la population française. Les plus de 65 ans, qui étaient également peu présents, sont quant à eux passés de 7 à 17%.

Le festival OFF : le
public "au cœur du théâtre"

Désigné
comme l'un des plus grands festivals de compagnies indépendantes au monde, le Festival Off d'Avignon offre un large éventail de propositions culturelles, riches et
diversifiées. 

Le
Off, très attendu, c'est l'opportunité pour les compagnies théâtrales de rencontrer
un large public et de soumettre leurs créations aux avis plus ou moins affûtés
des festivaliers. Les comédiens apprécient ce rapport priviligié qui se créé avec le spectateur.

"On est très attentif au retour du public car nous
souhaitons le replacer au cœur du théâtre. A Avignon, on peut aller au
devant des spectateurs. On les sollicite avec un bloc-note pour leur demander ce
qu'ils ont ressenti et travailler ainsi avec eux"  (Cyril Boccara, auteur et metteur en scène de "Même moi" - Le Monde)

C'est aussi un véritable tremplin professionnel où programmateurs, scénaristes, diffuseurs et comédiens sont amenés à se côtoyer durant ces 3 semaines de festivité.

Pour retrouver l'intégralité de la programmation, consultez le
site du Fesitval In et celui du Festival Off.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Festivals d'été

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.