Exposition : "Aerodream" rend hommage aux structures gonflables

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Exposition : "Aerodream" rend hommage aux structures gonflables
France 2
Article rédigé par
M.Berrurier, F.Blevis, V.Piffeteau, S.Testor, N.Lachaud, Archives INA - France 2
France Télévisions

La Cité de l'architecture rend hommage à l'art gonflable. Dans les années 1960 et 1970, les ballons inspiraient tous les créateurs du globe, qui voulaient inventer le nouveau monde d'après-guerre.

La conquête de l'espace et l'invention de nouveaux plastiques issus des hydrocarbures ont toujours inspiré les créateurs. Artistes, designers, architectes : tous ont inventé des structures gonflables multiformes. La génération d'après-guerre rêvait d'un monde futuriste. "On croit qu'on va pouvoir créer un nouveau monde dans la joie et la bonne humeur. Il y a une vision très aérienne et optimise de demain", explique Serge Guerin, sociologue. 

De retour à la mode

Le gonflable est alors perçu comme une façon de contester le monde d'avant. "C'est une utopie, mais une utopie concrète. La société va changer à cette époque-là", souligne Frédéric Migayrou, commissaire de l'exposition Aerodream à la Cité de l'architecture et du patrimoine. Le début des années 1970 signe la fin de l'épopée futuriste, avec la crise du pétrole. Enfin presque : ces dernières années, le gonflable a retrouvé la côte dans les loisirs, l'architecture ou dans les arts. Les formes XXL continuent de nourrir l'imaginaire des créateurs.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.