Thomas Kahn, le petit prince de la soul contemporaine, sort "Time Lapse", son nouvel EP

Le chanteur clermontois Thomas Kahn, ancien de The Voice, sort le 2 avril un nouvel EP baptisé "Time Lapse". L'artiste a revisité cinq titres de son premier album. 

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Thomas Kahn sort un nouvel EP baptisé "Time Lapse" (France Télévisions / France 3 Auvergne)

Le chanteur, compositeur et guitariste Thomas Kahn, baptisé "Le petit prince de la soul" par le magazine Rolling Stone continue de donner de la voix malgré la crise sanitaire. L'ancien candidat de The Voice sortira le 2 avril prochain un nouvel EP, Time Lapse. Il a également participé à une journée de captation sur la scène de La Puce à L'oreille, une salle de concert de Rioms dans le Puy-de-Dôme.

Nouvel EP de Thomas Kahn

Times Lapse, c'est donc 5 titres retravaillés. Après plus d'un an et demi de tournée, stoppée net par la crise sanitaire, l'artiste s'est nourri de ses rencontres avec le public.

"Quand on compose un album, on a des envies en studio, on a des idées. Et quand on arrive sur scène, on a d'autres envies parce qu'il y a un partage avec le public, une relation qui est importante avec le public. on s'est vraiment basé sur cette relation pour composer cet EP. On s'est recentrer sur la voix et les émotions, un peu plus brutes, quelque chose de plus proche du public", explique Thomas Kahn à Rioms.

Le premier titre Dream Maker est déjà sorti avec un clip à découvrir sur les réseaux sociaux. 

Le projet Clap de La puce à l'oreille

Thomas Kahn a participé au projet Clap lancé par la salle de concerts La puce à l'oreille. Il s'agit de captations audiovisuelles qui seront prochainement partagées avec le public. Le lieu culturel, fermé comme les autres en raison du contexte sanitaire, propose aussi des live pour rester en lien avec les spectateurs.  

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers En régions

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.