"Serpent Queen", la série américaine sur Catherine de Médicis bientôt en tournage à Martigues

C'est un véritable évènement à Martigues. La série américaine "Serpent Queen" sera tournée dans un studio de cinéma de la ville dans quelques semaines. En attendant, l'heure est au casting. La production recherche de très nombreux figurants. 

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Tournage de la série Serpent Queen à Martigues (France Télévisions / France 3 Provence-Alpes)

C'est un peu le jackpot pour Provence Studios. Le tournage de la série historique Serpent Queen se déroulera d'avril à septembre prochain dans ces studios de cinéma, fondés il y a sept ans à Martigues dans les Bouches-du-Rhône. Plusieurs scènes en extérieur seront aussi tournées dans le Vaucluse, notamment à Avignon. Pour le moment la production recherche les figurants. Les castings sont pris d'assaut.

Serpent Queen tourné à Martigues

Le dernier casting aura lieu vendredi 26 février. Mais depuis plusieurs jours, c'est un ballet incessant devant les locaux de Provence Studios. Des centaines de personnes ont répondu à l'appel lancé par la production qui recherche des figurants de différents profils, comme l'explique Anne Frémiot, la directrice de Casting : "Puisqu'on fait une série d'époque, au XVIe siècle, il y aura forcément des paysans, des nonnes, des guerriers, des nobles, des gens qui montent à cheval, des musiciens...".

Aucune expérience n'est requise pour apparaître dans cette série américaine. Il faut seulement être âgé de 16 à 75 ans.

L'histoire de Catherine de Médicis

The Serpent Queen est adapté du best-seller de Leonie Frieda, Catherine de Medici, Renaissance Queen of France, qui s'appuie sur la correspondance de la souveraine. La série historique nous plongera dans l’histoire de la légendaire et sulfureuse Catherine de Medicis entre 1530 et 1570. 

La série sera diffusée sur Starz aux États-Unis et sur Starzplay en France. La date de sortie n'est pas connue pour le moment.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.