Cet article date de plus d'un an.

Pendant le confinement, un menuisier cinéphile projette des courts-métrages sur la façade de son immeuble pour ses voisins

Les projections ont lieu tous les soirs après les applaudissements de soutien aux personnels soignants.

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Projection en plein air pendant le confinement (F.Llop / France 3 Rhône-Alpes)

Dans cette période de confinement, les idées fleurissent pour le rendre moins stressant. A Lyon, Ludovic De Champs s'installe dans la cour de son immeuble et projette chaque soir après 20 heures un court-métrage sur une façade pour le plus grand bonheur de ses voisins.

Confinement : des courts-métrages projetés sur un mur dimmeuble

C'est une cour d'un quartier de Lyon. Entourée de cinq immeubles elle est d'ordinaire plutôt vivante. Mais, confinement oblige, le calme règne sauf à partir de 20 heures.Iil y a d'abord les applauddissements de remerciements aux personnels soignants.

Puis il y a ce rendez-vous instauré par Ludovic De Champs. Ce menuisier, passionné de cinéma projette des courts-métrages sur la façade aveugle d'un des immeubles inventant par la même le métier de "projectionniste d'immeuble".

On se fait un petit film chaque soir histoire de garder un petit peu de collectif.

Ludovic De Champs

Projectionniste d'immeuble

Un court-métrage par soir. L'occasion de découvrir ou de re-découvrir des pépites de Disney par exemple. Un moment de bonheur pour les habitants des immeubles.

C'est vraiment un moment suspendu dans le temps pendant lequel on oublie cette situation dramatique

Une habitante de l'immeuble

Pour tous, ce rendez-vous est bien la preuve que le confinement génère des idées pour s'en évader dans une forme de système D salutaire. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers En régions

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.