Cet article date de plus d'un an.

Patrimoine : dans le Calvados, le savoir-faire ancestral des épis de faîtage

Publié Mis à jour
Patrimoine : dans le Calvados, le savoir-faire ancestral des épis de faîtage
Patrimoine : dans le Calvados, le savoir-faire ancestral des épis de faîtage Patrimoine : dans le Calvados, le savoir-faire ancestral des épis de faîtage
Article rédigé par France 2 - C.Sinz, G.Le Goff, M.Bitton, Drone : Tom Courtois
France Télévisions
France 2

Mardi 1er novembre, le 13 Heures s'intéresse à un artisanat spécialisé dans la fabrication d'ornements installés sur les toits des maisons, que l'on appelle des épis de faîtage. Un savoir-faire ancestral qui se transmet de génération en génération. Reportage dans le Calvados.

À Houlgate (Calvados), sur la côte, les villas rivalisent de beauté. Sur leurs toits, on trouve d'étranges ornements, représentant souvent des animaux, comme un lien entre le ciel et la terre. On les appelle des épis de faîtage. Ils étaient très en vogue à la fin du XIXe siècle. Pas une visite touristique n'est réalisée sans évoquer cette signature si particulière. "Je ne connaissais pas du tout, j'en avais vu quelques-uns sur d'autres villas, mais c'est vraiment intéressant de pouvoir avoir tout le descriptif", témoigne une touriste.

Une technique traditionnelle

Sur le toit du sporting-club d'Houlgate, un drôle d'oiseau déploie ses ailes. Aujourd'hui encore, on choisit son épi de faîtage avec soin. Ces épis de faîtage étonnants sont fabriqués à la poterie de Bavent (Calvados). Dans un atelier, on travaille l'argile comme avant : à la main, et avec patience. Les dernières touches sont apportées à un lièvre. Les animaux sont confectionnés dans des moules en plâtre. Il en existe plus de 2 000 modèles, vieux de deux siècles. Chaque pièce est unique. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.