Les rythmes latino de Fabian Ordoñez, le "papa" de Bigflo & Oli, embrasent la Halle aux Grains de Toulouse

Fabian Ordoñez, le père de Bigflo & Oli était en concert à la Halle aux Grains de Toulouse. Une salle comble qu'il a embrasée de rythmes latino endiablés de son premier album, "El Padre".

Fabian Ordonez en concert avec ses fils Bigflo & Oli
Fabian Ordonez en concert avec ses fils Bigflo & Oli (MICHEL VIALA / MAXPPP)

Le "Papa", rendu célèbre par ses stars de garçons a pris sa revanche depuis la sortie de son album "El Padre" l'an dernier. Le père des deux rappeurs toulousains enchaîne les concerts pour chanter salsa, cumbia ou tcha-tcha-tcha, ces rythmes chauds et endiablés de son continent natal.

Une vie de bohème

Chanteur et musicien de longue date, Farbien Ordoñez a changé plusieurs fois de casquettes avant d'en arriver là. A 19 ans il quitte l'Argentine pour suivre une troupe de chanteurs et musiciens pour une tournée en Europe. Artiste de cirque, musicien de rue, travailleur clandestin… il mène alors une vie de bohème qui le conduira naturellement à la ville rose, connue pour son ambiance festive et sa communauté espagnole et sud-américaine. Il va y créer dans les années 90, le Barrio Latino, lieu incontournable de la nuit toulousaine, lieu dédié à tous ceux qui veulent écouter et danser sur cette musique-là. C'est d'ailleurs ici, que Florian et Olivio - devenus Bigflo & Oli - feront leurs premiers pas sur scène.

Avec cette expérience-là on est passé un peu par toutes les étapes, et on a plus peur de rien. Ce sont des chansons que j'ai toujours chantées; j'ai des amis qui viennent pour renforcer tout ça. Je dois connaître la moitié de la salle et en plus on joue à domicileFabien Ordoñez

Poussé par ses deux garçons et sa passion, Fabian Ordoñez réalise aujourd'hui son rêve sur scène. Entouré de musiciens espagnols, chiliens, brésiliens ou péruviens, il interprète avec élégance des titres qui racontent son histoire, son parcours et des reprises de chansons qui lui tiennent à coeur. Et pour clôturer cette soirée aux rythmes endiablés, Bigflo & Oli ont rejoint leur Padre sur scène, pour une fête encore plus folle.

Je les connais depuis très longtemps et j'ai vu les enfants petits. Quelle belle histoire, c'est comme un conte de fée ! Il n'y a pas que le business (...) et les textes ! C'est très humaniste.Bernardo SandovalChanteur-guitariste