Le Château de Chambord accueille les "Débordements" du plasticien Pablo Reinoso

Publié Mis à jour
FTR
Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture

Une cinquantaine d'œuvres, certaines monumentales, de l’artiste franco-argentin Pablo Reinoso sont exposées au Château de Chambord et dans ses jardins. Une réflexion sur notre rapport à la nature à découvrir jusqu’au 4 septembre.

Pour la première fois de l’histoire de Chambord, un artiste expose une de ses créations dans le noyau du célèbre escalier à double révolution du château. Une installation "respirante" de l’artiste pluridisciplinaire Pablo Reinoso, composée d’une multitude de coussins noirs se gonflant et se dégonflant, et baptisée Double Souffle. C’est l’une des cinquante œuvres du plasticien franco-argentin présentées au Château et dans les jardins. Une exposition qui célèbre quarante ans de création et d’évolutions, intitulée Débordements, et qui interroge l'équilibre entre l'homme et la nature.

C’est le débordement de l’Homme sur la nature, c’est aussi la nature quand elle déborde, c’est tout ce qui sort du cadre, et qui ne laisse pas indifférent. Mon travail est toujours dans ce moment de bascule, quand quelque chose peut devenir autre chose.

Pablo Reinoso

Artiste

"Révolution végétale (d'après Léonard)" de Pablo Reinoso. (Domaine national de Chambord)

Clin d’œil à Léonard

L’exposition propose une cinquantaine d’œuvres, dont vingt-trois spécialement créées pour l’occasion. Les jardins à la française en accueillent quatorze, dont Révolution végétale, une sculpture monumentale en pierre et métal de sept mètres de haut qui rend hommage au génie de Léonard de Vinci. "Ce que je voulais, c’est que cette double spirale revienne à la forêt. Comme si on pouvait dire à Leonard : tout est bon, mais maintenant on a besoin que ton intelligence vienne nous aider à protéger la forêt, la nature, parce que nous, on est en train de la détruire".

Les visiteurs pourront découvrir les fameux "Bancs Spaghetti" qui semblent prendre vie telle de la végétation, ou ces chaises dont le dossier pousse vers le ciel. Mais aussi à l’intérieur du château, ces cadres en bois qui semble vouloir revenir à leur état premier. "Mon idée, c'est qu’ils reviennent vers la nature. Et comme ils reviennent, avec leur manière de grandir, de se déployer, c’est une croissance végétale comme j’appelle ça. C’est une métaphore car l’objet est en métal, mais ce que je veux dire par là, c’est que les choses sont d’une manière, mais qu’elles peuvent être d’une autre manière", explique Pablo Reinoso.

Les "Bancs Spaghetti" de Pablo Reinoso. (Domaine national de Chambord)

Débordements de Pablo Reinoso - Jusqu'au 4 septembre 2022 - Domaine national de Chambord, Loir-et-Cher - informations au 02 54 50 40 00 ou sur le site du Domaine.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.