Bicentenaire de Flaubert : les photos de tournage des adaptations de "Madame Bovary" exposées à Lyons-la-Forêt

Le village normand de Lyons-la-Forêt est indissociable de la figure d'Emma Bovary.  Jean Renoir et Claude Chabrol sont venus y tourner leurs adaptations cinématographiques. Une exposition de photographies revient sur ces tournages. 

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des photos des tournages d'Emma Bovary exposées dans les rues de Lyons-la-Forêt (France 3 Normandie)

Lyons-la-Fôret, dans l'Eure, est le théâtre des aventures d'Emma Bovary. Un village bucolique, comme suspendu dans le temps. Tout le monde peut facilement imaginer l'héroïne intemporelle de Flaubert vivre et s'ennuyer dans cette jolie bourgade. Le plus célèbre roman de Flaubert a fait l'objet de nombreuses adaptations. Celles de Jean Renoir en 1933 et de Claude Chabrol en 1990 ont été tournées ici. Une exposition de photos revient sur ces tournages. 

Secret de tournage de "madame Bovary"

Des photos grandeur nature des tournages de Jean Renoir et de Claude Chabrol sont disposées aux endroits où elles ont été prises. Une ballade littéraire et cinématographique orchestrée par l'association Flaubert 21, qui organise une série d'événements dans le cadre du bicentenaire de la naissance de Gustave Flaubert (1821-1880).

Dans la version de Jean Renoir, tournée en 1933, c'est Valentine Tessier qui incarne Emma Bovary. Elle est alors la maîtresse de Gaston Gallimard, qui produit le film. Il l'impose dans le casting alors qu'elle a 42 ans. Emma en a environ 25 dans le livre. C'est le genre d'anecdotes que le visiteur apprend lors de sa déambulation dans les rues de la ville. 

Les habitants ont joué les figurants

Près de 50 ans plus tard, Claude Chabrol revient à Lyons-la-Forêt avec Isabelle Huppert dans le rôle-titre. Le village normand n'a pa changé. "Nous sommes venus tourner ici car il n'y avait rien à faire", se souvient Yvon Crenn, qui était directeur de production sur le film. "Le décor existait déjà"

Pour ces deux tournages emblématiques, les habitants du village ont été recrutés pour jouer leurs propres rôles. "En 1933, il y a eu une centaine de figurants qui ont participé à l'aventure, et ils étaient plus de 300 pour le tournage de Chabrol" précise Ariane Dollfus, vice-présidente des amis de Lyons.  

Lees photos à découvrir tout l'été. En plus de l'exposition, d'autres animations sont organisées par l'association Les amis de Lyons. Comme des projections en plein air des films de Jean Renoir et Claude Chabrol du 26 au 28 août. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers En régions

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.