À La Rochelle, une exposition dévoile les œuvres de 255 gardiens d'un jour du Phare du Bout du Monde

Entre octobre 2019 et octobre 2020, ils ont accepté de passer 24 heures en solitaire sur le Phare du Bout du Monde au large de La Rochelle. 255 gardiens d'un jour qui ont transformé cette expérience en œuvre artistique. 255 regards à découvrir au Musée maritime jusqu’au 16 janvier 2022.

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le Phare du Bout du Monde de la Rochelle. (CAPTURE D'ÉCRAN FRANCE 3)

Le Musée maritime de La Rochelle accueille l'exposition Gardiens de Ph'art, point d’orgue d’une aventure qui s’est déroulée d’octobre 2019 à octobre 2020. Malgré la crise sanitaire, elles et ils se sont portés volontaires pour vivre cette expérience insolite : passer 24 heures seul(e)s sur le Phare du Bout du Monde et restituer leur ressenti par le moyen d’expression de leur choix. Un an après, les œuvres nées de leur séjour sur le phare sont dévoilées au public.

Une production protéiforme

255 gardiens d’un jour et 255 regards, exprimés par les mots, la photo, le dessin, la peinture ou encore la musique. C’est ce qu’a choisi Pascal Ducourtioux, compositeur : "J’ai trouvé que la mer était tellement calme et le soleil tellement beau au couchant avec ses couleurs or, que j’ai eu envie d’écrire une berceuse. Et puis c’est vrai que la plupart du temps, la mer elle est calme, elle est bienveillante avec nous". Brigitte, elle, a choisi les mots et la poésie pour raconter son ressenti : "À l’intérieur du phare, on entend énormément le vent puisque c’est du bois, c’est du zinc au-dessus, et je me sentais aspirée. Et inspirée, comme toutes celles et tous ceux qui se sont succédé sur la plateforme face à l’immensité de l’océan."

À l’origine du projet, l’association Le Phare du Bout du Monde qui entendait par cette expérience insolite célébrer les 20 ans du phare, réplique de celui situé en Patagonie, construit dans les années 90 par l’association. À sa tête, André Bronner, aventurier rochelais qui décida donc d'ériger cette réplique sur pilotis face à la pointe des Minimes. Elle fut inaugurée le 1er janvier 2000.  

Gardiens de PH'ART, jusqu'au 16 janvier 2022. (Musée maritime de la Rochelle)

"Gardiens de Ph'art" - Exposition jusqu’au 16 janvier 2022 - Musée maritime, place Bernard Moitessier, 17000 La Rochelle - Du lundi au vendredi de 14h à 17h30 ; samedi, dimanche et jours fériés de 10h à 17h30 ; vacances scolaires, tous les jours de 10h à 17h30. Tarifs : adultes 9 € / jeunes de 4 à 18 ans 6,50 €.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers En régions

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.