Cet article date de plus de quatre ans.

Quatre choses à retenir de la cérémonie des Emmy Awards

"La Servante écarlate" a reçu cinq récompenses, dimanche 17 septembre, à Los Angeles.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 4 min.
Les actrices de la série "La Servante écarlate", après la remise de leurs prix aux Emmy Awards, le 17 septembre 2017. (ALBERTO E. RODRIGUEZ / GETTY IMAGES NORTH AMERICA)

La série La Servante écarlate et la comédie politique Veep ont obtenu les prix les plus prestigieux de la 69e édition des Emmy Awards récompensant la télévision américaine, au cours d'une cérémonie présidée par Stephen Colbert, dimanche 17 septembre. L'animateur a donné le ton de la soirée au Microsoft Theater de Los Angeles : "Quelle année pour la télévision !" s'est-il exclamé en évoquant des 400 émissions diffusées cette année aux Etats-Unis. Franceinfo vous résume ce qu'il faut retenir de la cérémonie.

"La Servante écarlate" triomphe

La Servante écarlate (The Handmaid's Tale en VO) a empoché cinq prix, dont l'Emmy de la meilleure série dramatique et celui de la meilleure actrice dramatique pour Elisabeth Moss, poignante en captive violée. Cette adaptation d'un roman de la Canadienne Margaret Atwood dépeint un futur apocalyptique où l'Amérique est tombée aux mains d'une secte fondamentaliste chrétienne qui transforme les femmes fertiles en esclaves sexuelles.

Il s'agit des premières récompenses décrochées par la plateforme de vidéo à la demande Hulu, qui diffuse l'émission depuis le mois d'avril. La série a obtenu trois autres prix : celui du meilleur scénariste pour Bruce Miller, de la meilleure réalisatrice pour Reed Morano et de la meilleure actrice dans un second rôle dans une série dramatique pour Ann Dowd.

L'équipe de "La servante écarlate" remporte l'Emmy de la meilleure série dramatique, le 17 septembre 2017 à Los Angeles (Etats-Unis). (FREDERIC J. BROWN / AFP)

"Veep" fait un doublé dans la catégorie comédie

La série Veep, produite par la chaîne HBO, a remporté l'Emmy Award de la meilleure série dans la catégorie comédie. Quelques minutes plus tôt, l'actrice principale de la série, Julia Louis-Dreyfus, avait reçu le prix de la meilleure actrice dans une série dans cette même catégorie. C'est la sixième fois de suite que la comédienne triomphe pour ce rôle.

Série humoristique sur les tribulations d'une politicienne gaffeuse au verbe fleuri devenue vice-présidente (d'où le titre), Veep avait déjà reçu douze Emmy Awards avant cette année. "Notre série a gagné !! Et c'est grâce à ses scénaristes", s'est réjoui l'acteur Tony Hale sur Instagram.

Our show won!! And these writers make it all happen. @veephbo

Une publication partagée par Tony Hale (@mrtonyhale) le

"Big Little Lies" reçoit cinq récompenses

Diffusée sur HBO, Big Little Lies a fait une belle récolte, avec cinq trophées. Cette histoire de mères, familles et relations compliquées autour d'une école californienne est portée par un casting de grands noms d'Hollywood, dont le réalisateur canadien Jean-Marc Vallée et les coproductrices Reese Witherspoon et Nicole Kidman.

Cette dernière a été primée pour son rôle d'une femme au mariage en apparence idéal mais en réalité brutalement battue par son mari, incarné par Alexander Skarsgard, lui aussi distingué dimanche pour un second rôle.

Nicole Kidman a souligné que Big Little Lies braque les projecteurs sur le problème "entouré de secret et de honte" des violences conjugales : "C'est une maladie compliquée et insidieuse qui existe bien plus que nous ne voulons le voir." Reese Witherspoon s'est pour sa part réjouie d'une "année incroyable pour les femmes qui prennent le contrôle de leurs propres histoires" à l'écran.

Le "Saturday Night Live" politise la soirée

L'émission satirique "Saturday Night Live" suit de près, avec quatre prix. Le show vedette de NBC a été couronné meilleure émission de sketchs. L'imitation de Donald Trump réalisée par Alec Baldwin a également été primée. "Finalement, Monsieur le président, ceci est votre Emmy", a plaisanté l'acteur en recevant sa statuette.

Dans cette soirée très politique, c'est aussi pour avoir incarné Hillary Clinton dans le "Saturday Night Live" pendant la campagne électorale de l'an dernier que Kate McKinnon a été primée. Son réalisateur, Don Roy King, a reçu le prix du meilleur réalisateur pour une émission de variété.

Avant ceci, l'animateur de la soirée, Stephen Colbert, avait déjà lancé de nombreuses piques contre Donald Trump, qu'il a qualifié de "véritable star de la télévision l'an dernier". Alors que les partisans du président américain avaient appelé à boycotter la retransmission de la cérémonie, Stephen Colbert a également accueilli sur scène Sean Spicer, l’ancien porte-parole de la Maison Blanche, qui avait amené son propre pupitre pour prédire que cette cérémonie allait "battre des records d’audience".

Voici les vainqueurs des principales catégories :

- Meilleure série dramatique : La Servante écarlate (Hulu)

- Meilleure comédie : Veep (HBO)

- Meilleure mini-série : Big Little Lies (HBO)

- Meilleur acteur dans une série dramatique : Sterling K. Brown, This Is Us (NBC)

- Meilleure actrice dans une série dramatique : Elisabeth Moss, La Servante écarlate (Hulu)

- Meilleur acteur dans une série, comédie : Donald Glover, Atlanta (FX)

- Meilleure actrice dans une série, comédie : Julia Louis-Dreyfus, Veep (HBO)

- Meilleur acteur dans un téléfilm ou une mini-série : Riz Ahmed, The Night Of, (HBO)

- Meilleure actrice dans un téléfilm ou une mini-série : Nicole Kidman, Big Little Lies (HBO)

- Meilleur film de télévision : Black Mirror : San Junipero (Netflix)

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Culture

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.