Cet article date de plus de quatre ans.

Poivre : l'incroyable commerce des grains

Publié
Durée de la vidéo : 6 min.
Poivre : l'incroyable commerce des grains
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

Penja, au Cameroun, est devenue la capitale mondiale du poivre en quelques années. Des Français y viennent pour acheter des grains avant de les revendre en France.

C'est une pincée qui va relever un plat : chaque Français a du poivre dans sa cuisine, noir ou blanc, moulu ou en grains. Il y a aussi tous les prix, jusqu'à 300 euros le kilo pour certains. Pourquoi ? Comment différencier le bon du mauvais poivre ? Direction Penja au Cameroun. Cette ville est devenue la capitale de cette épice : 300 tonnes expédiées chaque année dans le monde, 50 fois plus qu'il y a 10 ans.

Une sélection grain par grain

Erwann de Kerros est l'un des principaux acheteurs. Il parcourt le monde pour trouver les meilleurs produits. Chaque année, il en achète près de 20 tonnes. Les ouvriers cueillent en moyenne 20 kilos par jour chacun. Une fois pesé, le poivre est trempé dans l'eau, nettoyé, puis foulé au pied pendant plusieurs minutes pour séparer les grains. Dans une salle, des femmes sélectionnent toute la journée grain par grain le meilleur du poivre. Erwann de Kerros va acheter ce poivre 20 euros le kilo, il sera revendu une centaine d'euros en France.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.