Gastronomie : le Danemark succède à la France et remporte le Bocuse d'Or 2023

Défendant son titre, la France, représentée par Naïs Pirollet, 25 ans et seule cheffe femme candidate, a terminé 5e.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
L'équipe du Danemark remporte le Bocuse d'Or 2023, à Lyon (Rhône), le 23 janvier 2023. (JEFF PACHOUD / AFP)

Dans une ambiance digne d'une grande compétition sportive, le Danemark a succédé à la France en remportant, lundi 23 janvier, la finale internationale du prestigieux concours culinaire du Bocuse d'Or. Défendant son titre, la France, représentée par Naïs Pirollet, 25 ans et seule cheffe femme candidate, a terminé 5e. Sur le podium, on retrouve un autre pays scandinave, la Norvège, ainsi que la Hongrie, respectivement deuxième et troisième. 

Le chef danois Brian Mark Hansen qui, à 41 ans, officie dans un restaurant étoilé au nord de Copenhague, a emmené son pays vers une troisième victoire, après les éditions de 2019 et 2011, déjà remportées par son pays. 

A l'issue de deux jours de concours mettant en compétition 24 délégations au sein du Sirha, le salon mondial de la restauration réuni à Lyon Eurexpo, le Danemark a remporté les suffrages du jury dans les deux catégories : un "menu enfant" concocté autour de la courge et un plat principal à base de queue de lotte, pièce la plus impressionnante du concours. 

La Française Naïs Pirollet, seule femme et candidate la plus jeune, remporte la catégorie "feed the kids"

Pour les chefs en lice, l'entrainement a été digne des plus grands athlètes. Parfois même sans nourriture, juste pour maîtriser les gestes, a expliqué le Français Davy Tissot, victorieux l'an dernier et cette fois-ci président du jury : "un peu comme un pilote de chasse ou de Formule 1". 

La Française Naïs Pirollet, à la tête de l'équipe de France, avait quant à elle opté, dans les jours précédant le concours, pour un entraînement quotidien en condition réelle, soit cinq heures trente consécutives. La cheffe, seule femme de la compétition et candidate la plus jeune, a remporté le prix spécial pour son plateau destiné aux enfants, peut-on voir sur le compte officiel des organisateurs sur Instagram. Nom de la catégorie : "feed the kids", pour "nourrir les enfants". 

"Il n'y a pas de tristesse, c'est une victoire d'être arrivée jusque-là", a-t-elle réagi. "Pour les jeunes, ma participation a eu un impact, j'espère qu'elle transmet le message qu'il faut oser, et que quand on ose on avance de toute façon", a-t-elle ajouté. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Cuisine et Gastronomie

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.