Cet article date de plus de huit ans.

Des scientifiques fabriquent du fromage à partir de bactéries prélevées sur des humains

Une Américaine et un Norvégien ont créé ces "aliments" dans le cadre d'une exposition, à Dublin (Irlande), qui entend penser "la vie après la nature". Ingrédients de base : des bactéries prélevées sur le nez, les aisselles et le nombril. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Capture d'écran de la vidéo "Selfmade", qui explique comment fabriquer du fromage à partir de bactéries prélevées chez l'homme. (CHRISTINA AGAPAKIS / YOUTUBE)

Leur projet s'intitule "SelfMade", soit "fait maison". Des scientifiques ont réalisé, dans le cadre d'une exposition à la Science Gallery (lien en anglais) de Dublin (Irlande), du fromage à partir de bactéries présentes chez l'homme. L'Américaine Christina Agapakis et le Norvégien Sissel Tolaas, spécialisés en biologie synthétique, ont tenté l'expérience avec des bactéries prélevées sur le nez, les aisselles et le nombril de plusieurs personnes, dont le chef Michael Pollan. L'objectif de cette exposition est de penser "la vie après la nature" et donc de montrer que les êtres humains possèdent des ressources encore inexploitées. 

Le résultat de leur expérience a de quoi remuer l'estomac. Selon eux, leurs onze fromages ont l'odeur et le goût des zones du corps humains où ils ont été prelevés. "Ce n'est pas une surprise que les odeurs de fromage et les odeurs corporelles sont parfois identiques, explique Christina Agapakis au magazine Dezeen, citée par The Independent (lien en anglais). Ce qui nous a surpris, en revanche, c'est qu'ils ont en commun de nombreuses molécules odorantes et une population microbienne similaires." Cette vidéo (en anglais) détaille le procédé de création de ce "fromage humain". Bon appétit.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Cuisine et Gastronomie

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.