Anchois : un savoir-faire entretenu depuis des générations à Collioure

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min.
Anchois : un savoir-faire depuis des générations à Collioure
France 3
Article rédigé par
J.Weyl, O.Gardette, Y.Saidani - France 3
France Télévisions

Collioure (Pyrénées-Orientales) est connue pour son port, ses vignes, mais surtout ses anchois. Ce poisson est réputé dans le monde entier. 

Sur la côte vermeille, Collioure (Pyrénées-Orientales) abrite depuis de siècles un savoir-faire précieux. Dans l'un des derniers ateliers de salaison, les anchois sont préparés selon des méthodes ancestrales. Ici, toutes les étapes sont faites à la main, car l'anchois est un produit délicat. Une fois levés, les filets vont reposer une nuit sur un papier buvard, avant d'être mis en bocaux.

Six mois en saumure

Avant d'être fermées, les conserves passent à la pesée pour ajuster les quantités. La dernière étape est de remplir les verrines d'huile de tournesol, et surtout pas d'huile d'olive, trop forte, qui masquerait le goût du poisson. Ces méthodes de production sont un héritage des générations passées, dont les gestes sont reproduits presque à l'identique. Seul changement, et pas des moindres : l'origine du poisson. L'anchois de Collioure n'est plus pêché en Méditerranée pour cause de pénurie, mais dans des eaux beaucoup plus lointaines, comme en Argentine. Dans l'atelier, des anchois marinent dans un mélange salé. Six mois sont nécessaires pour que le poisson développe tous ses arômes.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.