Comment planifier vos prochaines vacances en ligne ?

Choix de la destination, vol au meilleur prix, démarches administratives… A chaque étape vers la béatitude, internet est là pour vous simplifier la tâche.

De nombreux services web permettent de préparer ses vacances aussi facilement qu\'un sac de plage.
De nombreux services web permettent de préparer ses vacances aussi facilement qu'un sac de plage. (JACK FLASH / DIGITAL VISION / GETTY IMAGES)

Il paraît que c'est une mauvaise nouvelle : 2013 compte deux jours ouvrés de moins que l'année 2012. Ces deux jours chômés supplémentaires promettent d'ailleurs de faire perdre à la France 0,1 point de croissance, selon l'Insee. Mais plutôt que de vous laisser abattre, vous avez pris le parti de voir le bon côté des choses en vous offrant une escapade loin de la crise.

Comme 69% des Français, c'est sur internet que vous organiserez votre fuite. Voici quelques pistes pour éviter de faire de vos prochaines vacances un cauchemar et de leur organisation un job à plein temps.

Comment choisir votre destination ?

A quoi bon partir au bout du monde si c'est pour être accueilli par des trombes d'eau ? Certains services en ligne, comme le site QuandPartir.com, ne s'y sont pas trompés et font la part belle au facteur météo. Vous indiquez le mois de vos vacances, fixez votre budget et choisissez les températures et précipitations que vous êtes prêt à accepter. Le site se charge alors de trouver la destination de vos rêves. Un bon moyen d'éviter, si vous êtes nul en géographie, le mois d’août à Buenos Aires ou la mousson en Thaïlande.

Si vous faites passer votre porte-monnaie avant le soleil, d'autres services, comme pays-monde.fr pour les packages ou kayak.fr pour les vols secs, vous proposent une sélection de points de chute pour un budget donné.

(KAYAK)

En cherchant bien, il y en a pour tous les goûts. Si vous êtes féru d'histoire, allez donc faire un tour sur historvius.com et revivez, au choix, la guerre civile américaine ou la splendeur de l'empire byzantin. Si vous êtes un ami de la nature, offrez-vous un trip écoresponsable avec voyagespourlaplanete.com. Et si vous êtes un éternel indécis, vous pourrez encore vous laisser inspirer sur un site comme Triporati (en anglais) qui, après vous avoir posé une série de questions générales, vous soufflera une liste de destinations correspondant à vos goûts et à votre état d'esprit.

(TRIPORATI)

Comment trouver le meilleur vol ?

Maintenant que vous savez où aller, c'est le moment de vous demander comment vous y rendre, et c'est sans doute dans ce registre qu'internet vous rendra le meilleur service. Les comparateurs de vols foisonnent sur la Toile, de GoVoyages à Kayak en passant par EasyVoyage et Opodo. En la matière, vous êtes seul maître à bord. Veillez tout de même à vérifier les prix proposés par votre comparateur favori sur le site de la compagnie aérienne choisie. Et méfiez-vous des frais de dossier et autres assurances obligatoires qui pourraient venir alourdir la facture.

Comment accomplir les formalités administratives ?

Vous avez eu cet aller-retour pour Bamako à un très bon prix. Billets en poche, vous êtes ravi… Quand soudain, un doute vous assaille. Avez-vous pris le temps de vérifier sur le site du ministère des Affaires étrangères le climat politique et la situation sanitaire de votre destination ? Le site regorge de recommandations, pays par pays, et même si vous venez d'atterrir, il n'est pas trop tard pour vérifier où vous avez mis les pieds, grâce à l'application pour smartphone Conseils aux voyageurs, disponible indifféremment sur iTunes et sur Google Play. Vous pourrez encore signaler votre voyage en utilisant le service Ariane du ministère, et même stocker en ligne une copie de votre passeport sur Mon.Service-Public.fr. En cas de perte ou de vol à l'étranger, vos démarches en seront facilitées.

(MINISTERE DES AFFAIRES ETRANGERES)

Pour les visas et autres "autorisations électroniques de voyage", vous pourrez facilement consulter l'ambassade de votre pays de destination en passant par le site de la Maison des Français de l'étranger.

Enfin, avant de partir, assurez-vous d'être à jour de vos vaccins et d'emporter la trousse de secours adéquate, en consultant le site de l'Institut Pasteur.

Comment vous loger ?

Le voyageur moderne a depuis longtemps abandonné l'hôtel. Il préfère de loin dormir chez l'habitant. C'est plus typique et moins cher, et pas seulement eu égard au prix de la nuitée. Louer un appartement ou un bout de canapé, c'est l'assurance d'avoir une cuisine à portée de main et donc de réaliser de substantielles économies sur vos frais de bouche. Le couch surfing est à ce titre encore très populaire, mais il est mal adapté aux voyages en couple ou en famille.

Ces derniers préféreront l'échange d'appartements avec des services comme Troc Maison ou Guest to Guest, ou la location meublée façon Vrbo, l'ancêtre du désormais fameux AirBnB. Dans ce dernier cas, vous tomberez aussi bien sur des loueurs professionnels que sur des particuliers. Veillez à lire les commentaires de ceux qui vous ont précédé et méfiez-vous des frais cachés (ménage, arrivée tardive dans les murs…) qui  pourraient faire grimper la note.

(AIRBNB)

Si vous êtes de la vieille école et davantage enclin à vous faire servir à l'hôtel, rendez-vous chez les comparateurs comme Hotels.com ou Trip Advisor. En Asie, préférez-leur des sites spécialisés comme Agoda.com. Si vous cherchez un hôtel de charme, rendez-vous chez Splendia. En quête de bonnes affaires, vous pourrez même dégoter, à la dernière minute, une chambre dans un hôtel de luxe à prix bradé en téléchargeant l'application Hotel Tonight.

Comment vous organiser avant le départ ?

Vos réservations faites, vous pourriez vouloir centraliser vos documents sans avoir à les imprimer. C'est ce que vous propose l'application TripIt. Une fois votre compte créé et l'application téléchargée sur votre mobile, vous n'avez plus qu'à transférer vos e-mails de confirmation de vols et d’hôtels. Le service établira alors automatiquement pour vous les itinéraires et les plans dont vous aurez besoin une fois sur place.

A ce propos, utiliser son téléphone, par exemple pour consulter un plan en ligne, peut s'avérer coûteux à l'étranger. Les possesseurs d'iPhone se tourneront avantageusement vers l'application OffMaps (0,89 euro). Sur Android, vous pouvez enregistrer vos plans Google Maps gratuitement en sélectionnant l'option "Disponible hors connexion".

(OFFMAPS)

Une autre application, Tripomatic (en anglais), vous signalera les points d'intérêt autour de votre lieu de villégiature et vous permettra de planifier vos activités à la minute près. Le site MonNuage.fr pourra également vous donner de bonnes idées en fonction d'un lieu donné et en s'appuyant sur l'expérience des autres utilisateurs.

Mais puisqu'il est temps de faire vos valises, c'est le moment d'installer Simply Pack (iPhone) ou Packing List (Android), qui vous permettront de plier bagage sans rien oublier.

(PACKING LIST)

Comment survivre à l'étranger ?

A La Baule, c'est sûr, vous ne serez pas dépaysé, mais si vous avez opté pour une destination lointaine, votre smartphone est taillé pour vous sortir de l'embarras en terre inconnue. Vous pourrez commencer par télécharger le convertisseur de devises Xe, puis gérer vos dépenses au quotidien avec l'application Expensify, qui fonctionne sur la plupart des terminaux mobiles.

(GOOGLE)

Si vous souhaitez entrer en contact avec les autochtones, mais que votre anglais approximatif vous condamne à la timidité, essayez donc l'application mobile Google Translate. Si vous avez le mal du pays, installez Skype et profitez des accès Wi-Fi gratuits que vous aurez trouvés grâce à l'application Wi-Fi Finder pour téléphoner à vos proches.

De retour chez vous, jouez-la modeste avec votre bronzage, faites preuve de compassion envers vos proches restés œuvrer au redressement du pays.