Cet article date de plus de neuf ans.

Comment la saga "After" a conquis le monde littéraire grâce au web

Cette "fan fiction" écrite par une Américaine de 25 ans et inspirée du boys band One Direction, a été téléchargée plus d'un milliard de fois par des lecteurs. Traduit en français et publié à 180 000 exemplaires, son livre sort vendredi. 

Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min
La jeune Américaine Anna Todd pose à l'occasion d'un festival culturel à Los Angeles, le 23 novembre 2014. (ADMEDIA / SIPA)

Son triomphe est fulgurant. En un an à peine, After, la saga d'Anna Todd, une jeune Américaine de 25 ans, a été téléchargée plus d'un milliard de fois par des lecteurs. Ce livre, qu'elle a écrit sur internet et qui est inspiré de son boys band préféré, les One Direction, a été tiré à 180 000 exemplaires pour sa sortie en France vendredi 2 janvier. Soit plus que Soumission, le dernier ouvrage de Michel Houellebecq. Francetv info revient sur la manière dont Anna Todd a bâti son succès. 

1Des commentaires sur les réseaux sociaux

Le début de sa belle aventure débute il y a quelques mois. Anna Todd, qui vit au Texas, adore les One Direction, ces cinq ados qui cartonnent dans le monde entier avec leurs chansons calibrées pour jeunes filles enamourées. S'ennuyant dans divers petits boulots, Anna se met à écrire une "fan fiction", un feuilleton à l'eau de rose basé sur la vie de ses idoles. Tous les soirs, la jeune femme écrit sur son smartphone des micro-histoires, et les poste sur Instagram, sous la forme de commentaires. Au fil des semaines, les commentaires deviennent des chapitres, qu'Anna publie sur le site d'écriture Wattpad

Gravitant autour d'Harry, l'un des chanteurs des "1D", After – c'est le nom qu'Anna a donné à sa saga – séduit très vite des centaines, puis des milliers d'internautes. L'engouement prend de l'ampleur. Anna le sent. Elle consacre alors toutes ses journées à After. Pendant les deux tiers de son temps, elle écrit la suite de ses pérégrinations littéraires. Pour le reste, elle interagit via les réseaux sociaux avec ses propres fans. "Quand je vois dans les commentaires que [les lectrices] commencent à comprendre ce qui se passe, j'ajoute quelque chose pour les égarer", explique-t-elle, sur le site Re/Code

2Un succès sur le web qui attire les éditeurs

Le succès que rencontre Anna Todd avec After n'échappe pas aux éditeurs. Retranscrit en quatre volumes, la saga raconte l'histoire de Tessa, une jeune fille ambitieuse et studieuse. Son avenir semble tout tracé : brillantes études, bon job, mariage… Elle croit contrôler sa vie, jusqu'à ce qu'elle rencontre Hardin, le bad boy sexy du campus, cruel et provocateur. Tessa va perdre la tête, jeter aux orties ses principes, se rebeller et le conquérir.

Du déjà vu ? Peu importe, puisque le public est au rendez-vous. En quelques mois, un milliard de téléchargements ont été comptabilisés. La maison d'édition américaine Simon & Schuster a obtenu les droits d'After pour un montant à six chiffres. A l'international, il sera diffusé dans vingt-six pays. Et en France, selon l'éditeur Hugo et Compagnie, ce sera le plus gros tirage de la rentrée litteraire d'hiver, avec 180 000 exemplaires, devant le nouveau roman de Michel Houellebecq !

3 Et bientôt une adaptation au cinéma

Reste à savoir où s'arrêtera le succès d'Anna Todd et d'After. L'une des plus grands studios au monde, la Paramount, a d'ores et déjà acquis les droits d'adaptation pour le grand écran, pour un montant resté confidentiel. Mais pour l'heure, la date de la sortie en salles n'a pas encore été annoncée. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.