Vidéo Cinéma : "J'ai le sentiment que les temps changent", livre la cinéaste Audrey Diwan, Lion d'or à la Mostra de Venise

Publié Mis à jour
Article rédigé par
Radio France

"Je suis surprise et heureuse de voir qu'on peut tenir à sa route, faire les choses d'une manière qu'on peut qualifier d'un peu radicale et être entendue", confie la réalisatrice et scénariste de l'Evènement, adapté du récit autobiographique d'Annie Ernaux.

"J'ai été surprise parce que la nature même du film, les difficultés qu'on a rencontrées au moment du financement, ne nous prédisaient pas une route si spectaculaire", réagit la réalisatrice et scénariste française Audrey Diwan invitée de France Inter lundi 13 septembre. Son film L’Événement a été récompensé samedi par le Lion d'or à la Mostra de Venise. Une adaptation de l'œuvre autobiographique d'Annie Ernaux qui revient sur son avortement clandestin dans les années 1960.

"Je suis surprise et heureuse de voir qu'on peut tenir à sa route, faire les choses d'une manière qu'on peut qualifier d'un peu radicale, dans la forme en tous cas, et être entendue", explique Audrey Diwan. "Il était essentiel pour moi de parler de ce projet à Annie Ernaux et qu'on regarde dans la même direction. Mon dispositif consiste à ne pas regarder mon personnage, Anne, mais tenter d'être lui. Tout était tendu vers le même point, c’est-à-dire se mettre dans la peau de cette jeune femme et essayer de vivre un peu dans la longueur ce que traverse une femme dans les années 60 quand elle est obligée d'emprunter cette voie", détaille la réalisatrice.

Une tendance à faire confiance aux femmes

Ce n'est que le deuxième film d'Audrey Diwan. "J'ai le sentiment que les temps changent", juge-t-elle au sujet du paysage cinématographique actuel. "J'ai l'impression que l'industrie a tendance à faire confiance à des femmes et c'est au début de cet histoire que le changement se produit et donc mathématiquement quand on laisse des femmes réaliser et qu'elles sont plus nombreuses, il y a des chances qu'elles soient aussi distinguées à l'autre bout du spectre."

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Cinéma

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.