"Une insulte à la mémoire de notre peuple" : des indépendantistes bretons appellent au boycott du film "Bécassine !"

Les membres du collectif Dispac'h appellent à des actions non violentes lors des avant-premières prévues en Bretagne.

Capture d\'écran de la bande-annonce de \"Bécassine !\" mise en ligne le 25 avril 2018 sur YouTube.
Capture d'écran de la bande-annonce de "Bécassine !" mise en ligne le 25 avril 2018 sur YouTube. (UGC DISTRIBUTION / YOUTUBE)

Des indépendantistes bretons appellent au "boycott actif" du film Bécassine ! de Bruno Podalydès, avec Karin Viard, Denis Podalydès et Josiane Balasko, dont la sortie est prévue le 20 juin. Le collectif Dispac'h considère, dans un communiqué daté de mercredi 22 mai, que "reprendre un symbole comme Bécassine n'est pas un choix anodin ou innocent" et que "toute la société bretonne" doit se joindre au mouvement.

"L'immigration bretonne n'avait rien de la naïveté joyeuse qu'expose le film Bécassine !", estime ce groupe "indépendantiste, anticapitaliste, féministe, écologiste et internationaliste" qui revendique une cinquantaine de membres. 

En plus du mensonge historique, ce film est une insulte à la mémoire de notre peuple, une insulte à toutes les femmes de Bretagne et à toutes les femmes qui connaissent ou ont connu l'immigration.Collectif Dispac'hsur son site internet

"Opprimées parce que femmes, stigmatisées parce que Bretonnes, exploitées parce que prolétaires, voilà la seule réalité qui s'applique à Bécassine", ajoute Dispac'h (révolte en breton), qui appelle à des actions non violentes lors des avant-premières prévues en Bretagne.