Un prophète triomphe aux César

Grand favori, le film de Jacques Audiard a remporté pas moins de neuf statuettes ce soir. Dont les plus prestigieuses : meilleur film, meilleur réalisateur, meiulleur acteur, meilleur second rôle, meilleur espoir... _ Retrouvez le déroulé de la 35e cérémonie des César, minute par minute.

(Radio France © France Info)

21h05 : Marion Cotillard déclare ouverte la 35e cérémonie des César. Gad Elmalaeh et Valérie Lemercier font leur entrée sur scène et esquissent quelques pas de cha-cha-cha... Ils se présentent comme un couple qui s'aime...

21h12 : Lauret Smet arrive sur scène pour remettre le premier César de la soirée, celui du meilleur espoir masculin. Qui va à Tahar Rahim dans Un Prophète , de Jacques Audiard. “Vous avez déjà vu un Beur fondre ?” demande-t-il en recevant sa statuette. Fondre d'émotion, bien sûr.

21h17 : Pour remettre le César de la meilleure actrice dans un second rôle, André Dussolier. Qui couronne Emmanuelle Devos dans A l'origine, de Xavier Giannoli.

21h22 : Un livreur apporte des fleurs pour Valérie Lemercier. Ce qui suscite la jalousie de Gad Elmaleh...

21h25 : Marina Foïs demande si le fait de remettre un César peut être déclaré, comme une demi-journée de travail. Valérie Lemercier propose deux tickets-restaurant - prévus à l'origine pour Harrison Ford.
_ Elle est sur scène, il ne faut pas l'oublier, pour remettre le César du meilleur scénario. Qui va aux scénaristes d'Un prophète , Jacques Audiard, Thomas Bidegain, Abdel Raouf Dafri, Nicolas Peufaillit. Jacques Audiard, par manque de temps, dit juste qu'il aurait aimé faire une intervention sur les cinéastes sans-papiers.

21h34 : nouvelle crise de jalousie entre les deux présentateurs. Parce que Gad Elmaleh a embrassé un peu trop fougueusement Sandrine Kiberlain... Chargée de remettre le César de la meilleure adaptation, qui va à Stéphane Brizé et Florence Vignon pour Mademoiselle Chambon une adaptation d'un roman d'Eric Holder.

21h43 : Firmine Richard et Vincent Elbaz arrivent pour remettre les César techniques.
César du meilleur son : Pierre Excoffier, Bruno Tarrière et Sélim Azzazi pour Le concert de Radu Mihaileanu.
César de la meilleure photo : Stéphane Fontaine, pour Un prophète , de Jacques Audiard.

21h54 : Hommage à Eric Rohmer. Diffusion de courts extraits de quelques-uns de ses films.

21h58: Fabrice Luchini, acteur emblématique de Rohmer, vient lire un texte de Jacques Fieschi. “Nous avons tous ici un certain rapport au cinéma. (...) Eric Rohmer semble avoir échappé à ses contraintes. ”

22h02 : Jeanne Balibar se met à chanter un poème de Baudelaire, pour introduire le César de la meilleure musique, attribué à Armand Amar, pour Le Concert .

22h08 : C'est quoi être Français aujourd'hui ? demande Valérie Lemercier pour introduire un pastiche du petit Nicolas, “le petit Nicoumouk”...

22h10 : Pascal Elbé et Mélanie Doutey viennent remettre le César du meilleur premier film. Attribué à Les beaux gosses, de Riad Sattouf.

22h16 : pour remettre le César du meilleur acteur dans un second rôle, Laetitia Casta arrive dans une robe très transparente... Niels Arestrup, dans Un prophète , emporte le trophée.

22h22 : Gad Elmaleh au piano, Valérie Lemercier pousse la chansonnette. “Ce soir tu n'as pas eu le César du second rôle”, chante-t-elle à l'adresse de Jean-Hugues Anglade. L'occasion de rendre hommage aux “artisans du septième art”...

22h25 : César d'honneur à Harrison Ford remis par Sigourney Weaver. Après un montage de différents films dans lesquels joue l'acteur.
_ Standing ovation de rigueur, qui gêne quelque peu un Harrison Ford assez timide...

22h38 : Marc-André Grondin, meilleur espoir l'an dernier, en profite pour remercier pour son trophée de l'an dernier. Et va remettre le César du meilleur court métrage à C'est gratuit pour les filles, de Claire Burger et Marie Amachoukeli.

22h45 : Avant de remettre le César du meilleur espoir féminin, Valérie Lemercier veut s'assurer qu'aucune postulante n'a fait de photos osées...
_ Richard Berry le remet à Mélanie Thierry dans Le dernier pour la route.

22h51: César du meilleur documentaire à L'Enfer d'Henri-Georges Clouzot, de Serge Bromberg et Ruxandra Medrea, l'histoire d'un film maudit que le cinéaste n'avait pas terminé.

23h: Tony Gatlif vient décerner le César du meilleur film étranger à Gran Torino, de Clint Eastwood. Trophée reçu par son fils, Kyle.

23h05 : César du meilleur montage à Juliete Welfling pour Un prophète . Un de plus...

23h09 : César du meilleur décor à Michel Barthélemy pour Un prophète . Encore...

23h12 : séquence hommage aux disparus de l'année...

23h15 : Pour remettre le César du meilleur réalisateur, Vanessa Paradis arrive sur scène. Et remet le César très attendu à Jacques Audiard, pour Un prophète . Qui en profite cette fois pour parler du collectif des cinéastes sans-papiers.

23h22 : Elie Semoun, dans un costume très... mauve vient remettre le César du meilleur... costume à Catherine Leterrier pour Coco avant Chanel .

23h27 : Mélanie Laurent vient remettre le César du meilleur acteur à Tahar Rahim, pour Un prophète , de Jacques Audiard, déjà meilleur espoir masculin ce soir... Incroyable, a répété le jeune comédien.

23h32 : le César de la meilleure actrice est remis par Gérard Depardieu à Isabelle Adjani pour La journée de la jupe , de Jean-Paul Lilienfeld. C'est son cinquième César, ce qui ne l'empêche pas de fondre en larmes.

23h42 : dernier César de la soirée, celui du meilleur film décerné, comme il se doit par la présidente de la soirée, Marion Cotillard. César du meilleur film, donc, pour Un prophète, de Jacques Audiard.