Sur le tournage de "Fast and Furious", Vin Diesel a voulu instaurer un système de points pour équilibrer les bagarres

L'acteur avait l'impression de prendre plus de coups que ses adversaires à l'écran. L'idée a été abandonné mais reflète la guerre d'ego que se livrent les stars de la saga à succès.

Vin Diesel, à Orlando (Etats-Unis), le 3 mai 2018.
Vin Diesel, à Orlando (Etats-Unis), le 3 mai 2018. (HANDOUT / UNIVERSAL ORLAN / REX / SIPA)

Des héros mauvais perdants. Sur le tournage du septième volet de la saga Fast and Furious, l'acteur star Vin Diesel a proposé de mettre en place système de points pour équilibrer les scènes de bagarres, révèle vendredi 2 août le Wall Street Journal (en anglais). Car la vedette américaine avait l'impression de prendre davantage de coups que son adversaire à l'écran, le Britannique Jason Statham.

Selon ce projet de l'acteur (finalement abandonné car trop compliqué), chaque frappe, coup de pied, tête ou poing donnerait un certain nombre de points. Les metteurs en scène et chorégraphes n'auraient ensuite qu'à veiller à l'équilibre général entre Vin Diesel, Jason Statham et Dwayne Johnson, les trois stars masculines des derniers épisodes de la franchise.

D'après le Wall Street Journal, cette proposition de Vin Diesel reflète surtout la guerre d'ego sur le plateau. "Les bagarres sont chorégraphiées pour qu'aucune tête d'affiche n'ait l'air d'un loser", affirme Michael Fottrell, qui a produit cinq Fast and Furious. Ainsi Jason Statham aurait négocié un accord limitant la dureté des coups qu'il peut prendre à l'écran ; Vin Diesel a lui chargé sa petite sœur, qui est aussi l'une des productrices, pour qu'elle s'assure qu'il ne prenne pas trop de coups ; et Dwayne Johnson s'assure de toujours rendre autant de coups qu'il en reçoit.