Cet article date de plus de cinq ans.

Vidéo Quatre raisons d'aller voir "Rogue One : A Star Wars Story"

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Quatre raisons de voir Star Wars Rogue One
Article rédigé par
France Télévisions

En France, le film sort le 14 décembre au cinéma.

Il y a bien longtemps, dans une galaxie lointaine, très lointaine... Voilà un an que les fans de Star Wars attendaient le retour de leur saga préférée. Après la sortie du Réveil de la Force, en décembre 2015, stormtroopers, X-wing et rebelles combattant l'Empire reviennent dans Rogue One : A Star Wars Story. Le film sort en salles le 14 décembre en France. Franceinfo a listé quatre raisons d'aller le voir.

1C'est le grand come-back de Dark Vador

Dark Vador et sa lourde respiration si caractéristique vont revenir sur le grand écran. C'est en tout cas ce que montrent les différentes bandes d'annonces de l'épisode. Dans un premier extrait, les fans ont pu reconnaître quelques notes de la marche impériale, thème de l'ancien Jedi devenu l'incarnation du mal dans la saga. Un second extrait le montrait de dos, respirant lourdement, pendant une petite seconde. Il n'avait pas été aperçu vivant depuis 10 ans.

2Le film promet des scènes de bataille mémorables

Explosions et combats seront au menu de Rogue One. Le film s'inspire en effet de films de guerre classiques. "Il n'y aura ni Jedi, ni aucun dieu pour sauver l'univers. Pas d'espoir. Oui, il sera bien plus sombre que les précédents volets de la saga", expliquait le réalisateur, Gareth Edwards, lors d'une conférence de presse, comme le rappelle Le Figaro.

3On va enfin savoir comment les rebelles ont volé les plans de l'Etoile noire

L'intrigue de Rogue One est située entre les épisodes III et IV de la saga. Le film va donc révéler comment la princesse Leia s'est retrouvée en possession des plans de l'Etoile noire. Dans Rogue One, les spectateurs vont ainsi suivre les aventures de Jyn Erso, délinquante incarcérée pour agression, vol et production de faux documents et recrutée par la Rébellion pour détruire une arme de la taille d'une planète et au potentiel de destruction colossal, qui se révélera être l'Etoile Noire.

4Le réalisateur est un grand fan de la saga

Le réalisateur de cet opus, Gareth Edwards, assure être un amoureux de Star Wars depuis son enfance. "Si j’avais su à 4 ans que je tournerais un Star Wars, je m’y serais préparé, explique-t-il. C’est comme redevenir gosse, avec des figurines Star Wars." "Je peux même vous dire une anecdote, avait-il raconté au Journal du geek. Lorsque je faisais des voyages en voiture avec mes parents pour aller voir mes grands-parents, cela prenait deux heures. Et parfois, pour passer le temps, je récitais le script par cœur."

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.