VIDEO. On valide le jeu "Star Wars Battlefront 2" ?

Le jeu de tir à la première personne produit par Electronic Arts est disponible sur PC, PS4 et Xbox One depuis le 17 novembre. 

Le réveil de la Force ? Deux ans après un premier épisode impressionnant visuellement mais décevant en termes de contenu, Battlefront, disponible sur PC, PS4 et Xbox One depuis le 17 novembre, revient avec un second opus bien plus ambitieux. Car cette année, Electronic Arts semblait bien décidé à exploiter au maximum l'univers Star Wars en proposant un jeu de tir à la première personne digne de la saga. Mais cette bonne volonté se traduit-elle une fois la manette en main ?

Des graphismes à tomber par terre

Les premières minutes de jeu sont absolument bluffantes. Entre des graphismes somptueux (surtout lorsque l'on joue en 4K) et une ambiance sonore qui respecte tous les codes de la saga, l'immersion est totale. Difficile en effet de ne pas afficher un sourire béat lorsqu'on se retrouve plongé dans un assaut galactique sur l'Etoile de la Mort ou sur Endor alors que le son des blasters siffle au-dessus de notre tête et que résonnent les chocs entre sabres lasers.

Tout est fait pour combler les fans de Star Wars. D'autant plus que Battlefront 2 propose 11 cartes en multijoueurs qui reprennent les lieux cultes de la saga et que le jeu dispose enfin d'un mode histoire. Cette aventure solo, certes un peu courte, dévoile les événements qui se sont déroulés entre l'Episode VI et l'Episode VII.

Un problème de fond(s)

Problème, le titre d'Electronic Arts finit par basculer du côté obscur à cause d'un système de bonus aussi compliqué que pénalisant lors des parties en multijoueurs. Pour faire simple, la moindre action de jeu peut être convertie en monnaie virtuelle. Une monnaie qui permet de débloquer des vaisseaux, des héros (Luke Skywalker, Kylo Ren...) ou des améliorations grâce aux cartes des étoiles qui boostent grandement les capacités de votre personnage. Le hic : il est souvent nécessaire de passer plusieurs heures de jeu pour cumuler suffisamment de fonds pour progresser (comptez 40 heures de jeu, par exemple, pour décrocher Dark Vador).

Mais Electronic Arts permet de satisfaire les impatients en leur proposant d'acquérir directement ces bonus... en sortant la carte bleue. De quoi rompre l'équilibre au cours des parties en multi car un joueur ayant un gros compte en banque peut obtenir un meilleur personnage que ses adversaires. Un système regrettable surtout quand on a déjà déboursé 70 euros pour acheter le jeu et que des extensions payantes vont débouler dans les prochains mois.

Autres détails décevants, les menus de Battlefront 2 sont très ternes et manquent de lisibilité. Et les combats spatiaux sont aussi spectaculaires lors des premières heures que répétitifs par la suite. Des défauts qui finissent par plomber l'expérience au bout de quelques heures de jeu et font de ce Battlefront 2 un titre agréable à l'œil mais terriblement frustrant manette en main.

Le jeu \"Star Wars Battlefront 2\" est sorti sur PC, PS4 et Xbox One le 17 novembre 2018.
Le jeu "Star Wars Battlefront 2" est sorti sur PC, PS4 et Xbox One le 17 novembre 2018. (ELECTRONIC ARTS / LUCAS FILMS)