Daisy Ridley, héroïne des derniers Star Wars, jouera la première femme à avoir traversé la Manche à la nage sur Disney+

L'actrice britannique, qui n'est plus apparue à l'écran depuis son rôle de Rey dans "Star Wars 9, l'Ascension de Skywalker", est de nouveau au coeur d'un projet du géant américain.

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Daisy Ridley dans le rôle de Rey dans "Star Wars : Les Derniers Jedi", en 2017. (LUCASFILM/ILM)

Pas facile de rebondir après avoir incarné un puissant Jedi qui sauve la galaxie. Mark Hamill alias Luke Skywalker en sait quelque chose, et celle qui joue son apprentie dans la dernière trilogie Star Wars est bien décidée à ne pas attendre des années avant de retrouver un rôle-clé. L'actrice britannique de 28 ans va avoir une nouvelle occasion de prouver son talent puisqu'elle vient de décrocher le rôle principal de Young Woman and the Sea (La jeune femme et la mer en français), un film réalisé pour la plateforme de streaming Disney+, selon le site Deadline

Ce long-métrage sera l'adaptation d'un roman de Glenn Stout sorti en 2009, qui raconte l'histoire vraie de la première femme à avoir traversé la Manche à la nage. L'exploit date de 1926 et a été signé Gertrude “Trudy” Ederle, une nageuse américaine de compétition. Elle avait décroché l'or aux JO de 1924 avant de se lancer le défi fou de traverser la Manche, alors que seuls cinq hommes avaient réussi cette performance jusque-là. Un exploit qui lui avait valu un retour triomphal à New York devant deux millions de personnes. Selon le site hollywoodien, le film devrait être réalisé par le Norvégien Joaquim Rønning (déjà aux manettes de Pirates des Caraïbes 5) et écrit par Jeff Nathanson (Indiana Jones 4, Le Roi Lion...).

"Déçue" par le vide qui a suivi Star Wars 9

Protégée du tout-puissant empire Disney, Daisy Ridley a été propulsée au rang de star depuis son rôle de Rey dans les trois épisodes de Star Wars sortis en 2015, 2017 et 2019, après le rachat de Lucasfilm par la "firme aux grandes oreilles" en 2012. Dans une interview au magazine Entertainment Weekly cet été, elle reconnaissait être "déçue de n'avoir reçu aucune proposition début 2020" après l'épisode 9, L'Ascension de Skywalker. Cette conclusion a connu un succès commercial avec plus d'un milliard de dollars de recettes générées dans le monde, mais n'a pas été épargnée par la critique ni par les fans de la première heure de la saga intergalactique. L'interprète de la jeune Jedi, pourtant, ne regrette rien : "Je me sens totalement satisfaite de la fin de cette histoire. Je ne vois tout simplement pas ce qui aurait pu être fait en plus", rapportait récemment Daisy Ridley à IGN

"J'ai juste l'impression que c'était la fin parfaite pour Rey."

Daisy Ridley

à propos de Star Wars 9

En plus de ce nouveau projet pour Disney, la Londonienne sera également à l'affiche de Chaos Walking, un blockbuster dans un monde futuriste où elle aura le pouvoir de lire dans les pensées de Tom Holland (le Spider-Man des derniers films Marvel). Un autre projet a été évoqué pour Daisy Ridley : le biopic A Woman of No Importance, consacré à l'espionne Virginia Hall, qui avait échoué à rejoindre les Services secrets américains avant la Seconde Guerre mondiale après avoir été victime de discrimination. Mais il n'a pas encore été confirmé. En attendant, la bande-annonce de Chaos Walking, avec une Daisy Ridley en blonde pour l'occasion, a été dévoilée en novembre. La sortie du film est prévue pour 2021.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.