Cet article date de plus de quatre ans.

Cinéma : à Los Angeles, première mondiale en démesure pour "Les Derniers Jedi", l'épisode 8 de Star Wars

Avec "Les Derniers Jedi", Disney mise sur la machine à cash Star Wars pour toucher le jackpot. La première mondiale du film a eu lieu samedi à Los Angeles, alors que le film sort mercredi en France.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
L'entrée de la salle où a eu lieu la première mondiale, samedi 9 décembre, à Los Angeles, en Californie. (ETHAN MILLER / GETTY IMAGES NORTH AMERICA)

La première mondiale des Derniers Jedi, l'épisode 8 de la saga Star Wars a eu lieu samedi soir à Los Angeles. Avec cet opus qui sortira en France mercredi, Disney s'attend une fois de plus à toucher le jackpot. Ainsi, il y a deux ans, Le réveil de la force avait rapporté plus de deux milliards de dollars. L'an dernier, c'est Rogue One qui avait récolté plus d'un milliard. Disney s'attend une fois de plus à toucher le jackpot. Le film sort mercredi en France.

Disney a mis les moyens pour cette première

Même R2D2 et 6PO ont fait le déplacement. Cela n'étonnera personne, Disney a mis les moyens pour cette première. Un immense AT-AT Walker, cette sorte d'éléphant mécanique équipé de lasers, trône à l'entrée d'un tapis rouge aussi impressionnant que celui des Oscars. On y trouve aussi les voitures d'une marque partenaire et les chaussures spécialement préparées par un célèbre designer français. Le secret sur l'intrigue, en revanche, est bien gardé. "C’est un film surprenant, avec beaucoup de choses auxquelles le public ne s’attend pas, explique Bob Iger, le patron de Disney, heureux d'avoir racheté les droits de la saga pour quatre milliards de dollars. C’est ce que j’adore dans ce film. Les 45 dernières minutes sont les 45 minutes les plus puissantes que j’ai vues au cinéma. Je m'arrête là."

190 millions de dollars de recettes lors de sa sortie

Lupita Nyong'o, symbole d'un casting plus divers que les premières trilogies, n'en dit pas beaucoup plus. "L’importance de l’imaginaire, c'est qu’il nous permet, avant tout, d’échapper à notre monde le temps d'une seconde, de nous rassembler autour d'un thème, analyse, Lupita Nyong'o. Pour un moment, nous pouvons oublier nos propres soucis et ne nous soucier que de cette galaxie très, très lointaine." L'histoire ou la qualité du film compte-t-elle vraiment quand les prédictions les plus pessimistes annoncent 190 millions de dollars de recettes lors du week-end de sa sortie rien qu'aux Etats-Unis ?

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Star Wars

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.