VIDEO. Les caméras cachées, son voyage en Australie... Ces moments qui ont changé la vie de François Damiens

Son stage en Australie, sa traversée de l'Atlantique... François Damiens raconte les moments qui ont changé sa vie.

BRUT

Son stage en Australie 

François Damiens a exploré l'Australie pendant six mois, une aventure qu'il considère comme un de "ses meilleurs souvenirs". "C'était la liberté absolue", décrit-il. Ce voyage s'est fait dans le cadre de ses études. "On avait la possibilité de faire un stage, comme c'étaient des études de commerce international, de faire un stage à l'étranger", raconte-t-il. Très vite agacé par ce stage, François Damiens décide finalement d'explorer le pays. Il raconte : "J'avais un petit sac à dos d'école et j'arrivais, je repartais, je n'avais de comptes à rendre à personne, personne ne savait où j'étais. Je pouvais rester un jour à un certain endroit, j'aimais bien, je restais, je n'aimais pas, je partais après une semaine."

Ses premières caméras cachées

"Je suis rentré dans une boîte de production qui faisait de la caméra cachée par un ami", raconte le comédien. Au début, François Damiens est chargé de faire les autorisations de diffusion sur les caméras, puis assistant de production jusqu'au jour où on lui propose de le faire. "C'était une émission où il y avait cinq caméras cachées, on m'en a donné une, puis une deuxième, puis une troisième, puis une quatrième, puis une cinquième et pour finir je faisais toute l'émission tout seul, quoi", se souvient-il avant de préciser : "Le personnage de François l'Embrouille, en fait je ne l'ai pas vraiment construit, quoi, c'est une somme de personnalités que je prends un peu, que je picore un peu chez tout le monde, et puis des attitudes de gens."

Sa traversée de l'Atlantique

"Depuis toujours, je vais voir les départs de courses transocéaniques ou les tours du monde", raconte François Damiens. L'information s'étant vite répandue, Franck Vallée, le patron de la boîte Initiatives, l'a appelé et lui a proposé de faire la transat Jacques Vabre avec Tanguy de Lamotte. "C'était un rêve, jamais je n'aurais imaginé qu'un jour on allait me proposer ça", confie-t-il. Une aventure que François Damiens ne risque pas d'oublier.

Parfois on va trop vite, on veut être partout et quelque part, on n'est nulle part aussi au même moment... C'est bien de faire les choses, de se rendre compte, de les éprouver.

François Damiens

à Brut.

"Sincèrement, j'ai pris très cher, et Tanguy aussi. Pendant cinq jours, ça a été… on était dans une machine à laver, quoi. On sortait avec des lunettes de ski, on tombait, on était trempés, on dormait un quart d'heure, on ne mangeait pas, on buvait un peu d'eau", se rappelle l'acteur. Pour lui, cette traversée fut une prise de conscience. "Vous naviguez 24 heures sur 24 et vous allez seulement aller au Brésil, seulement c'est déjà loin, mais pendant 22 jours, mais vous vous dites : "Mais c'est immense en fait cette Terre, quoi.""

VIDEO. Les caméras cachées, son voyage en Australie... Ces moments qui ont changé la vie de François Damiens
VIDEO. Les caméras cachées, son voyage en Australie... Ces moments qui ont changé la vie de François Damiens (BRUT)