Noomi Rapace dans "Lamb", un conte païen au cœur d'une Islande planante

L’actrice réapparaît dans un film rural sur son île natale : un étrange conte méditatif, magnifique.

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Hilmir Snær Guðnason et Noomi Rapace dans "Lamb" de Valdimar Jóhannsson (2021). (THE JOKERS)

Comédienne islandaise, Noomi Rapace (Millenium) choisit ses films, et Lamb, sur les écrans mercredi 29 décembre, lui est proche. Située sur son île originelle, cette histoire évoque les racines païennes locales. Non les elfes, trolls et fées auxquels l’Islande est identifiée, mais Le Grand dieu Pan d’Arthur Machen, plus ésotérique. Superbe.

Contemplatif

María et Ingvar tiennent une bergerie, reclus en Islande. Leur dernier agneau mis à bas est plus qu’un mouton à cinq pattes, une anomalie hybride à laquelle ils s’attachent, et qu’ils élèvent comme un enfant. Le bonheur va se transformer en inquiétude, mais la nature leur réserve une surprise de taille.

Il ne faut pas en dire trop pour préserver les surprises de Lamb (agneau). Scénariste, Valdimar Jóhannsson, qui signe son premier film, parle avec les images. C’est si rare, au milieu de (trop) longs métrages bavards ou montés au cutter. Lamb contemple les paysages d’Islande, verts, brumeux, venteux, et ses ciels transparents. On sent l’air.

Froid et ouaté

Scénariste et réalisateur, l’auteur signe une œuvre personnelle dans un fantastique réaliste, romanesque et profond. En cela, Valdimar Jóhannsson est proche du Thaïlandais Apichatpong Weerasethakul (Oncle Boonmee, Memoria). Le format scope (large) en salle se prête plus que le petit écran à la beauté horizontale de l’île. María et Ingvar ne sortent pas de la nature, ils y baignent, d’où l’étrange rencontre qui va bouleverser leur vie et notre immersion dans le film.

Hilmir Snær Guðnason et Noomi Rapace dans "Lamb" de Valdimar Jóhannsson (2021). (GO TO SHEEP)

Leur progéniture ne leur appartient pas. Ils en sont les témoins, mais pas les père et mère, même s’ils l’éduquent, avec un crime shakespearien à la clé. Mystère. Les dernières images renvoient aux premières, dans une boucle merveilleuse. Le film a remporté le Prix de l’originalité (!) à Un certain regard à Cannes 2021. Contemplatif, beau et sensible, Lamb transporte dans un monde froid et ouaté, merveilleux et cruel, au cœur d’une nature mythologique contemporaine.

L'affiche de "Lamb" de Valdimar Jóhannsson (2021). (THE JOKERS)

La fiche

Genre : Drame fantastique
Réalisateur : Valdimar Jóhannsson
Acteurs : Noomi Rapace, Hilmir Snær Guðnason, Björn Hlynur Haraldsson
Pays : Islande / Suède / Pologne
Durée : 1h46
Sortie : 29 décembre 2021
Distributeur : The Jokers

Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs

Synopsis : María et Ingvar vivent reclus avec leur troupeau de moutons dans une ferme en Islande. Lorsqu’ils découvrent un mystérieux nouveau-né, ils décident de le garder et de l'élever comme leur enfant. Cette nouvelle perspective apporte beaucoup de bonheur au couple, mais la nature leur réserve une dernière surprise…

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Sorties de films

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.